Passage Vendôme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

3e arrt
Passage Vendôme
Image illustrative de l’article Passage Vendôme
Entrée place de la République.
Situation
Arrondissement 3e
Quartier Enfants-Rouges
Début 16, rue Béranger
Fin 1, place de la République
Morphologie
Longueur 57 m
Largeur m
Historique
Création Ouvert en 1827
Ancien nom Ouvert sur l’emplacement de l’ancien passage du Jeu-de-Paume
Géocodification
Ville de Paris 9690
DGI 9652
Géolocalisation sur la carte : 3e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 3e arrondissement de Paris)
Passage Vendôme
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Passage Vendôme
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Le passage Vendôme est un passage couvert parisien situé dans le 3e arrondissement.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Ce passage, entre la place de la République au nord-est et la rue Béranger au sud-ouest, mesure 57 mètres de long.

Il s'agit d'une voie publique figurant dans la Nomenclature officielle qui précise : Ce passage débouche dans la rue Béranger, anciennement rue de Vendôme, ouverte sur les dépendances du Temple et ainsi nommée en l’honneur du duc de Vendôme, grand prieur de France[1].. Le duc Philippe de Vendôme avait le titre de grand prieur de la maison du Temple à la date où fut ouverte la rue de Vendôme sur des terrains appartenant à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem successeur des Templiers.

Le passage fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [2].

Ce site est desservi par la station de métro République.

Historique[modifier | modifier le code]

La passage Vendôme est édifié en 1827 sur une partie des terrains de l'ancien couvent des Filles-du-Sauveur à l'emplacement de l'enceinte de Charles V démantelée en 1670 où fut aménagé le boulevard du Temple. Les marches au milieu du passage témoignent de la surélévation de la fortification disparue (emplacement de l'ancien mur d'enceinte) par rapport aux terrains environnants. Les bâtiments du couvent sont vendus en 1796 et les jardins de la rotonde de Paphos, établissement de loisir très fréquenté établi à l'angle de la rue du Temple et du boulevard du Temple s'étendent à son emplacement. Il reliait à l'origine le boulevard du Temple au Carreau du Temple à un emplacement idéal entre l'animation des théâtres du boulevard et un marché animé. Malgré son architecture élégante et ses boutiques qui trouvèrent bientôt preneur, le passage déclina rapidement pour des raisons peu évidentes et fut déserté à peine quelques années après son inauguration. En 1869, l'aménagement de la place de la République le raccourcit de quatre mètres, faisant remplacer sa façade sur le boulevard du Temple par une nouvelle sur la place ainsi qu'une partie de sa verrière. Le passage se retrouve ainsi avec deux types de couvertures.

Le passage au XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Le passage est peu passant malgré son emplacement à proximité d'une des places les plus fréquentées de la capitale. Il a fait l'objet d'une opération de rénovation partielle fin 2005 : les verrières ont été restaurées, les corniches et les peintures refaites, ainsi que des devantures de boutiques. La prochaine étape sera la rénovation du sol à l'identique.

Bibliographie et références[modifier | modifier le code]

  1. Nomenclature officielle des voies publiques et privées [de Paris], édition de mars 1997, voir bibliographie.
  2. Notice no PA00086231, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]