Passage Sainte-Croix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Passage Sainte-Croix
Image illustrative de l’article Passage Sainte-Croix
Patio du passage Sainte-Croix
Situation
Coordonnées 47° 12′ 55″ nord, 1° 33′ 14″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Ville Nantes
Quartier(s) Centre-ville
Début Rue de la Bâclerie
Fin Place Sainte-Croix
Morphologie
Type Rue
Histoire
Création 2010
Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique
(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Passage Sainte-Croix
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Passage Sainte-Croix
Géolocalisation sur la carte : Nantes
(Voir situation sur carte : Nantes)
Passage Sainte-Croix

Le Passage Sainte-Croix est un passage situé dans le centre-ville de Nantes, en France. Celui-ci constitue également un centre culturel proposant des spectacles, des expositions et des conférences.

Présentation[modifier | modifier le code]

Ce passage débute au no 9 de la rue de la Bâclerie, longe le côté sud de l'église Sainte-Croix et aboutit place Sainte-Croix. Il mesure 70 mètres de long, traversant successivement l'ancien prieuré des moines bénédictins, puis l'ancien cloître de l'église (naguère occupé par un cimetière) transformé en square public.

Le passage est ouvert au public du mardi au samedi de 12h à 18h30[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2007, le diocèse de Nantes, propriétaire des lieux, décide d'y créer un passage associé à un espace culturel[2]. L'association « Passage Sainte-Croix » est fondée la même année et sera chargée par la suite la gestion du lieu. Les travaux sont engagés l'année suivante[3]. Le , Mgr Georges Soubrier, évêque de Nantes, pose la première pierre[2],[4].

En mai 2010, le passage est ouvert au public après deux ans de rénovations dont le coût s’élève à près de 3,5 millions d’euros[5],[3]. Autour de la cour de l'ancien prieuré du XIe siècle, transformée en patio et recouverte d'une verrière, ont été aménagés une galerie d'exposition, des salles de conférences et de spectacles[1].

Le jardin, aujourd'hui aménagé sous la forme d'un jardin médiéval (dont l'entretien a été confié au service des espaces verts de la ville), abritait autrefois le cimetière de l'église (transféré au cimetière La Bouteillerie en 1774). Pendant les travaux d'aménagements, il a fait l'objet de fouilles préventives durant lesquelles des tombes de l’époque carolingienne furent mises au jour, ainsi que des plots de granit de l’ancien cloître qui s'y trouvait également[6].

Depuis l'inauguration du passage l'association « Passage Sainte-Croix » a noué plusieurs partenariats avec des acteurs culturels locaux[7],[3] qui a permis à celui-ci d'accueillir de nombreuses manifestations notamment dans le cadre du Voyage à Nantes ou de La Folle Journée[7].

Le peintre Coréen, le moine dominicain Kim En Joong, fut le premier artiste à avoir exposé ses œuvres dans le passage Sainte-Croix[4].

Entre et , le passage a accueilli une exposition d'œuvre du peintre Alain Thomas[8].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Passage Sainte-Croix », sur http://nantes.cef.fr (consulté le )
  2. a et b « Histoire », sur passagesaintecroix.fr (consulté le )
  3. a b et c « Sainte-Croix : Un passage « culte » », idîle magazine,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. a et b iguittin, « A la découverte du Passage Sainte-Croix à Nantes », sur Art Sacré - Patrimoine religieux et Création artistique (consulté le )
  5. « Passage Sainte-Croix », sur nantes-tourisme.com (consulté le )
  6. « Le Jardin », sur passagesaintecroix.fr (consulté le )
  7. a et b « Mission et Projet », sur passagesaintecroix.fr (consulté le )
  8. « Sur la terre comme au ciel, peintures d’Alain Thomas », sur passagesaintecroix.fr (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel