Pasqual Malipiero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Malipiero.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Malipiero.

Pasqual Malipiero
Illustration.
Pasqual Malipiero
Fonctions
66e doge de Venise

4 ans, 6 mois et 7 jours
Prédécesseur Francesco Foscari
Successeur Cristoforo Moro
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Venise
Date de décès (à 69 ans)
Lieu de décès Venise
Nationalité Italien
Conjoint Giovanna Dandolo

Pasqual Malipiero

Pasqual Malipiero est le 66e doge de Venise élu en 1457.

Pasqual Malipiero est le fils de Francesco. Homme médiocre et sans grand succès professionnel et politique, il se retrouve sur le trône grâce à l'appui du parti qui s'oppose au doge Francesco Foscari.

Pendant les cinq ans de règne, il ne se produit rien de notable et son dogat est peut-être un des plus anonymes et tranquilles de l'histoire vénitienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il épouse Giovanna Dandolo, femme pleine de ressources qui fait naitre l'industrie de la dentelle et qui reçoit un des premiers livres imprimés. Ils ont trois fils et une fille.

Le dogat[modifier | modifier le code]

Monument dans la basilique de San Zanipolo

Malipiero est élu le alors que le doge Foscari est encore vivant. Deux jours après la mort de son prédécesseur, il décide de se présenter aux funérailles d'état, non voulues pas sa veuve, en habits de sénateur et non de doge.

Il est élu par les familles politiquement adversaires du parti de Foscari et pour cela son action gouvernementale reste faible. Souvent il refuse de prendre même les plus simples décisions. La différence avec son prédécesseur, sûr de soi et décidé, se fait rapidement sentir et le peuple s'apercevant de cette faiblesse, le conteste et lui manque de respect.

En 1458 il signe quelques lois qui limitent le pouvoir du conseil des Dix.

En 1459 le pape Pie II demande à Venise des galères pour participer à une nouvelle croisade contre les infidèles mais le doge émet des réserves et rien ne se produit, il reçoit le surnom de dux pacificus. Au cours de son règne, la construction du portail de l'arsenal débute.

Les années suivantes se passent tranquillement jusqu'à sa mort le . Il est enterré dans la basilique de San Zanipolo.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]