Pasithée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pasithée (homonymie).

Dans la mythologie grecque, Pasithée ou Pasithéa (en grec ancien Πασιθέα / Pasithéa) est l'une des Charites[1].

Son ascendance est atypique : en tant que Charite, on pourrait supposer qu'elle est fille de Zeus et Eurynomé, selon la tradition hésiodique[2]. Cependant, Hésiode ne la mentionne pas et les sources tardives en font la fille d'Aphrodite[3] et de Dionysos[4].

D'après Homère[5], Héra la promet en mariage à Hypnos à condition qu’il veuille bien l’aider à endormir Zeus. Cette union est confirmée par Catulle[6] et l’Anthologie grecque[7].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Elle serait l'aînée selon Stace, Thébaïde [détail des éditions] [lire en ligne], II, 286, mais « une des plus jeunes » selon Homère, Iliade [détail des éditions] [lire en ligne], XIV, 267.
  2. Voir Hésiode, Théogonie [détail des éditions] [lire en ligne], 907.
  3. Nonnos de Panopolis, Dionysiaques [détail des éditions] [lire en ligne], XXXI, 103 et Quintus de Smyrne, Suite d'Homère [détail des éditions] [lire en ligne], V, 395.
  4. Nonnos, XV, 87 et XXXIII, 37.
  5. Iliade, XIV, 275. Voir aussi Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne], IX, 35, 4, qui commente ce passage.
  6. Poésies, LXIII, 43 [lire en ligne]
  7. IX, 517.