Pascal Renier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renier.

Pascal Renier
Image illustrative de l’article Pascal Renier
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (48 ans)
Lieu Waremme
Taille 1,83 m (6 0)
Période pro. 1990-2005
Poste Défenseur
Parcours junior
Saisons Club
1979-1983Drapeau : Belgique Berloz BWFC
1983-1989Drapeau : Belgique RFC Sérésien
1989-1990Drapeau : Belgique RFC Liège
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1990-1992Drapeau : Belgique RFC Liège035 (1)
1992-1999Drapeau : Belgique FC Bruges150 (3)
1998-1999 Drapeau : Belgique Standard de Liège020 (1)
1999-2002Drapeau : France ES Troyes AC020 (0)
2002-2003Drapeau : Belgique RE Mouscron007 (0)
2003-2004Drapeau : Belgique KVC Westerlo019 (0)
2004-2005Drapeau : Belgique SV Zulte Waregem000 (0)
2006Drapeau : Belgique KBS Poperinge00? (?)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1991-1993Drapeau : Belgique Belgique espoirs4 (0)
1994-1996Drapeau : Belgique Belgique13 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 18 mars 2014

Pascal Renier, né à Waremme le , est un joueur de football international belge actif principalement durant les années 1990 et au début des années 2000. Il occupait le poste de défenseur central ou latéral gauche. Il a pris sa retraite sportive en 2006 et est depuis reconverti comme agent de joueurs

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts en région liégeoise[modifier | modifier le code]

Pascal Renier commence le football au Berloz BWFC à l'âge de huit ans. Quatre ans plus tard, il rejoint les équipes de jeunes du RFC Sérésien où il poursuit sa formation. En 1989, il rejoint les rangs du RFC Liège, dont il intègre le noyau professionnel un an plus tard. Les six premiers mois, il reste cantonné à l'équipe réserve. Il dispute son premier match officiel le 12 janvier 1991 lors d'un déplacement à La Gantoise[1]. Il devient titulaire dans l'arrière-garde liégeoise la saison suivante. Il se blesse sérieusement au genou en fin de saison mais malgré cela, il est transféré par le FC Bruges durant l'été.

Période faste au FC Bruges[modifier | modifier le code]

Il reste écarté des terrains pendant près d'un an à cause de cette blessure et ne joue que quelques minutes durant la saison 1992-1993[2]. Il reçoit sa chance au début de la saison suivante, d'abord à l'arrière-gauche à la place de Vital Borkelmans, décevant durant les premières rencontres du championnat[3]. Il conserve ensuite la confiance de l'entraîneur Hugo Broos, qui le titularise durant presque toute la saison et devient un des joueurs importants dans l'effectif brugeois[4]. Ses bonnes prestations sont également remarquées par le sélectionneur national Paul Van Himst, qui le convoque avec les « Diables Rouges » à l'occasion d'un match amical contre la Zambie le 4 jun 1994. Il joue 19 minutes[5] et convainc le sélectionneur de le reprendre pour la Coupe du monde aux États-Unis. Il ne joue toutefois aucune rencontre durant le tournoi.

À son retour des USA, Pascal Renier est relégué quelques semaines sur le banc des réservistes et ne retrouve sa place de titulaire qu'à la fin du mois d'octobre. Il fête également sa première titularisation en équipe nationale contre l'Espagne le 29 mars 1995[6]. En fin de saison, il participe à la victoire finale en Coupe de Belgique contre le Germinal Ekeren, remportant le premier trophée de sa carrière[7]. L'année suivante, il est un des joueurs majeurs de l'équipe brugeoise qui réalise le doublé championnat/Coupe de Belgique[7]. La saison 1996-1997 est plus difficile pour le joueur. En novembre 1996, il est exclu lors d'un match de qualification pour la Coupe du monde 1998 face aux Pays-Bas après une performance en demi-teinte. Il ne reviendra plus jamais en équipe nationale. Il se blesse à nouveau sérieusement en février 1997 et reste trois mois sans jouer. Il est de retour dans l'équipe en fin de compétition et entame la saison suivante dans le onze de base. Toutefois, il perd sa place à la fin du mois de septembre et est victime d'une nouvelle grave blessure un mois plus tard qui l'écarte des terrains jusqu'en fin de saison, remportant tout de même un second titre de champion de Belgique[7].

N'entrant plus dans les plans de l'encadrement technique du FC Brugeois, Pascal Renier est prêté durant l'été 1998 au Standard de Liège. Il entame son séjour chez les « Rouches » de fort belle manière en inscrivant un but dès son premier match[8]. Malheureusement, il se blesse après trois matches et doit rester six semaines sans jouer. Il revient dans le onze de base à la fin du mois d'octobre mais il est à nouveau blessé après n'avoir joué que deux rencontres. Cette fois, il met trois mois à revenir dans l'équipe et termine la saison sans autre pépin physique, jouant au total 20 matches[9]. La direction liégeoise ne lêve pas l'option d'achat et le joueur doit rentrer à Bruges.

Départ à l'étranger, retour en Belgique et fin de carrière[modifier | modifier le code]

Devenu indésirable dans la Venise du nord, Pascal Renier trouve refuge en France. D'abord testé à Toulouse[10], il atterrit finalement à Troyes, en Ligue 1, où il s'engage pour trois saisons[11]. Contrarié par de nouveaux pépins physiques, il ne parvient pas à s'imposer dans l'effectif d'Alain Perrin et ne joue que vingt rencontres[12] en un an et demi avant d'être renvoyé dans l'équipe réserve du club, où il reste jusqu'au terme de son contrat[13].

Libre de contrat en juin 2002, il s'engage en septembre avec l'Excelsior Mouscron[14], engagé en Coupe UEFA mais le transfert ayant été conclu trop tard, le joueur ne peut pas disputer la Coupe d'Europe[15]. Malheureusement pour lui, il est de nouveau gêné par des blessures durant la saison et ne peut disputer que sept rencontres en championnat[16]. Son contrat n'est pas prolongé et le joueur est libre de partir gratuitement. Après être resté six mois sans club, il rejoint le KVC Westerlo en janvier 2004[17], où il termine la saison. Bien qu'ayant joué presque toutes les rencontres lors de la deuxième partie du championnat, il refuse l'offre de contrat du club et décide de tenter sa chance en Angleterre[18]. Après des échecs à Doncaster et Nottingham Forest durant l'été, il rentre en Belgique et s'entraîne avec la réserve du FC Bruges. En décembre, il s'engage jusqu'en fin de saison avec le SV Zulte Waregem, un ambitieux club de Division 2[19]. Il ne joue toutefois aucune rencontre avec le club flandrien et est libéré en juin au terme de son contrat. Il reste à nouveau six mois sans jouer puis termine sa carrière de janvier à juin 2006 au KBS Poperinge[20], en deuxième provinciale.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Pascal Renier [21],[22],[23],[24]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Sélection Total
Division M B M B M B C M B Équipe M B M B
1990-1991 Drapeau de la Belgique RFC Liège Division 1 5 0 1 0 0 0 C2 0 0 Drapeau : Belgique Belgique espoirs 1 0 7 0
1991-1992 Drapeau de la Belgique RFC Liège Division 1 27 0 2 1 0 0 - 0 0 Drapeau : Belgique Belgique espoirs 3 0 32 1
Sous-total 32 0 3 1 0 0 - 0 0 - 4 0 39 1
1992-1993 Drapeau de la Belgique FC Bruges Division 1 2 0 0 0 0 0 C1 1 0 - 0 0 3 0
1993-1994 Drapeau de la Belgique FC Bruges Division 1 27 0 6 0 0 0 - 0 0 Drapeau : Belgique Belgique 1 0 34 0
1994-1995 Drapeau de la Belgique FC Bruges Division 1 25 0 6 1 0 0 C2 4 0 Drapeau : Belgique Belgique 4 0 39 1
1995-1996 Drapeau de la Belgique FC Bruges Division 1 31 2 5 0 1 0 C2 3 0 Drapeau : Belgique Belgique 5 0 45 2
1996-1997 Drapeau de la Belgique FC Bruges Division 1 18 0 1 0 0 0 C1+C3 2+6 0+0 Drapeau : Belgique Belgique 3 0 30 0
1997-1998 Drapeau de la Belgique FC Bruges Division 1 7 0 1 0 0 0 C3 4 0 - 0 0 12 0
Sous-total 110 2 19 1 1 0 - 20 0 - 13 0 163 3
1998-1999 Drapeau de la Belgique Standard de Liège Division 1 16 1 4 0 0 0 - 0 0 - 0 0 20 1
Sous-total 16 1 4 0 0 0 - 0 0 - 0 0 20 1
1999-2000 Drapeau de la France ES Troyes AC Ligue 1 12 0 - - 0 0 - 0 0 - 0 0 12 0
2000-2001 Drapeau de la France ES Troyes AC Ligue 1 8 0 - - 0 0 - 0 0 - 0 0 8 0
2001-2002 Drapeau de la France ES Troyes AC Ligue 1 0 0 - - 0 0 - 0 0 - 0 0 0 0
Sous-total 20 0 - - 0 0 - 0 0 - 0 0 20 0
2002-2003 Drapeau de la Belgique RE Mouscron Division 1 7 0 0 0 0 0 - 0 0 - 0 0 7 0
Sous-total 7 0 0 0 0 0 - 0 0 - 0 0 7 0
2003-2004 Drapeau de la Belgique KVC Westerlo Division 1 19 0 0 0 0 0 - 0 0 - 0 0 19 0
Sous-total 19 0 0 0 0 0 - 0 0 - 0 0 19 0
2004-2005 Drapeau de la Belgique SV Zulte Waregem Division 2 0 0 0 0 0 0 - 0 0 - 0 0 0 0
Sous-total 0 0 0 0 0 0 - 0 0 - 0 0 0 0
Total sur la carrière 204 3 26 2 1 0 - 20 0 - 17 0 268 5

Sélections internationales[modifier | modifier le code]

Pascal Renier dispute quatre rencontres avec les espoirs entre 1991 et 1993. Il est appelé chez les « Diables Rouges » pour la première fois le 3 juin 1994 à l'occasion d'un match de préparation pour la Coupe du monde 1994 contre la Zambie, match dont il dispute les vingt dernières minutes. Il est ensuite repris dans le groupe pour disputer la compétition mais ne joue pas une seule minute aux États-Unis. Il est titularisé pour la première fois le 29 mars 1995 contre l'Espagne et joue son dernier match international le 14 décembre 1996 face aux Pays-Bas. Il compte treize matches à son actif.

Le tableau ci-dessous reprend toutes les sélections de Pascal Renier. Les matches qu'il ne joue pas sont indiqués en italique. Le score de la Belgique est toujours indiqué en gras.

Sélections internationales de Pascal Renier[25]
Date Compétition Adversaire Lieu Score Remarque
3/06/1994 Match amical Drapeau : Zambie Zambie Drapeau : Belgique Bruxelles 9-0 Entré après 71 minutes 71e 
8/06/1994 Match amical Drapeau : Hongrie Hongrie Drapeau : Belgique Bruxelles 3-1
19/06/1994 Coupe du monde 1994 (1er tour, Groupe F) Drapeau : Maroc Maroc Drapeau : États-Unis Orlando 1-0
25/06/1994 Coupe du monde 1994 (1er tour, Groupe F) Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : États-Unis Orlando 1-0
29/06/1994 Coupe du monde 1994 (1er tour, Groupe F) Drapeau : Arabie saoudite Arabie saoudite Drapeau : États-Unis Washington 1-0
2/07/1994 Coupe du monde 1994 (huitièmes de finale) Drapeau : Allemagne Allemagne Drapeau : États-Unis Chicago 2-3
16/11/1994 Éliminatoires Euro 1996 (Groupe 2) Drapeau : Macédoine Macédoine Drapeau : Belgique Bruxelles 1-1
29/03/1995 Éliminatoires Euro 1996 (Groupe 2) Drapeau : Espagne Espagne Drapeau : Espagne Séville 1-1
22/04/1995 Match amical Drapeau : États-Unis États-Unis Drapeau : Belgique Molenbeek 1-0
26/04/1995 Éliminatoires Euro 1996 (Groupe 2) Drapeau : Chypre Chypre Drapeau : Belgique Bruxelles 2-0
7/06/1995 Éliminatoires Euro 1996 (Groupe 2) Drapeau : Macédoine Macédoine Drapeau : Macédoine Skopje 0-5
23/08/1995 Match amical Drapeau : Allemagne Allemagne Drapeau : Belgique Bruxelles 1-2 Averti après 54 minute(s) 54e
6/09/1995 Éliminatoires Euro 1996 (Groupe 2) Drapeau : Danemark Danemark Drapeau : Belgique Bruxelles 1-3 Entré après 76 minutes 76e 
7/10/1995 Éliminatoires Euro 1996 (Groupe 2) Drapeau : Arménie Arménie Drapeau : Arménie Erevan 0-2
27/03/1996 Match amical Drapeau : France France Drapeau : Belgique Bruxelles 0-2
24/04/1996 Match amical Drapeau : Russie Russie Drapeau : Belgique Bruxelles 0-0
29/05/1996 Match amical Drapeau : Italie Italie Drapeau : Italie Crémone 2-2
31/08/1996 Éliminatoires Coupe du monde 1998 (Groupe 7) Drapeau : Turquie Turquie Drapeau : Belgique Bruxelles 2-1
9/10/1996 Éliminatoires Coupe du monde 1998 (Groupe 7) Drapeau : Saint-Marin Saint-Marin Drapeau : Saint-Marin Serravalle 0-3
14/12/1996 Éliminatoires Coupe du monde 1998 (Groupe 7) Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Belgique Bruxelles 0-3 Carton jaune Carton jauneCarton rouge 1e, 51e

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Saison 1990-1991 du joueur », sur Belgian Soccer Database
  2. (nl) « Saison 1992-1993 du joueur », sur Belgian Soccer Database
  3. « Premier coup de grisou au Mambourg : la joyeuse intronisation de Pascal Renier », sur http://archives.lesoir.be, (consulté le 12 mars 2014)
  4. « Pascal Renier : l'ancien joueur de Liège est devenu un des piliers du FC Brugeois », sur http://archives.lesoir.be, (consulté le 12 mars 2014)
  5. Feuille de match sur footballdatabase.eu
  6. « Pascal Renier : « Je lui ai fait peur » », sur http://www.dhnet.be/, (consulté le 12 mars 2014)
  7. a b et c (nl) Fiche de Pascal Renier, sur le site officiel du FC Bruges.
  8. (nl) « Saison 1998-1999 du joueur », sur Belgian Soccer Database
  9. Fiche de Pascal Renier sur RSCL.be
  10. « Le Belge Pascal Renier mis à l'essai », sur https://www.ladepeche.fr, (consulté le 12 mars 2014)
  11. « Foot : les derniers transferts », sur https://www.humanite.fr, (consulté le 12 mars 2014)
  12. Fiche de Pascal Renier sur LFP.fr
  13. « Pascal Renier coincé dans une nouvelle impasse », sur http://archives.lesoir.be, (consulté le 12 mars 2014)
  14. « Pascal Renier est mouscronnois », sur http://www.lalibre.be, (consulté le 12 mars 2014)
  15. « Pascal Renier pas qualifié en Coupe de l'UEFA », sur http://www.dhnet.be, (consulté le 12 mars 2014)
  16. (nl) « Saison 2002-2003 du joueur », sur Belgian Soccer Database
  17. « Renier à Westerlo : cela se précise », sur http://www.dhnet.be, (consulté le 12 mars 2014)
  18. (en) « Renier eyes England move », sur http://news.bbc.co.uk, (consulté le 12 mars 2014)
  19. « Pascal Renier s'obstine par passion », sur http://archives.lesoir.be, (consulté le 12 mars 2014)
  20. (nl) « Pascal Renier ploegmaat van Lorenzo Staelens », sur http://www.voetbalbelgie.be, (consulté le 12 mars 2014)
  21. « Fiche de Pascal Renier », sur transfermarkt.fr
  22. (nl) « Fiche du joueur », sur Belgian Soccer Database
  23. « Fiche de Pascal Renier », sur footballdatabase.eu
  24. (en) « Fiche de Pascal Renier », sur national-football-teams.com
  25. « Fiche de Pascal Renier », sur site officiel de l'URBSFA

Liens externes[modifier | modifier le code]