Pascal Nouvel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pascal Nouvel, né à Paris le , est un philosophe des sciences et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pascal Nouvel est docteur en sciences et en philosophie. Sa première thèse, réalisée à l’Institut Pasteur, dans le laboratoire de François Jacob, traite de la mise au point d’un vecteur rétroviral chez la souris. Sous la direction de Jean Gayon, sa thèse de philosophie est consacrée au rôle de l’imagination dans la création scientifique.

Il a été Rédacteur en chef de la revue humaine dirigée par Dominique Lecourt et éditée au Presses Universitaires de France de 1995 à 2003[1].

Il a été directeur de programme au Collège international de philosophie de 2001 à 2007 avec un programme de recherche intitulé Epistémologie des affects.

Maître de Conférences en philosophie des sciences à l’Université Paris-Diderot de 1999 à 2006, il a été « visiting scholar » à New York University pendant l’année 2006 puis professeur à l’Université Paul Valéry de Montpellier jusqu’en 2016.

Il est professeur de philosophie à l’Université de Tours. Il a fondé et il dirige le Centre d’Ethique Contemporaine. Il est également directeur des Editions Darwin.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • L’art d’aimer la science, avec une préface de François Jacob, 2000, PUF
  • Conversation avec mon clone sur la passion amoureuse, 2003, PUF
  • Le possible et les biotechnologies avec Claude Debru, 2003, PUF
  • Histoire des amphétamines, 2009, PUF
  • Philosophie des sciences, 2011, PUF
  • Axiomatique des sentiments, 2015, Hermann

Direction d’édition[modifier | modifier le code]

  • 1995-2003 : Rédacteur en chef de "L’aventure humaine", PUF
  • 1997 : "Actualité et postérités de Gaston Bachelard", PUF
  • 2002 : "Enquête sur le concept de modèle", PUF
  • 2011 : "Repenser le vitalisme", PUF
  • 2011 : "Philosophie du dopage" (avec Jean-Noël Missa), PUF

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pascal Nouvel », sur franceculture.fr (consulté le 13 avril 2017)