Pascal Lorot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pascal Lorot (né en 1960) est un économiste français. Docteur en économie de l'Institut d'études politiques de Paris et docteur en science politique de l'Université Paris II, il est président du Conseil d'administration de l'Institut Choiseul pour la politique internationale et la géoéconomie depuis 2003.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de la Commission de régulation de l'énergie depuis novembre 2003, il a été directeur des études économiques du groupe pétrolier Total de 1995 à 2002, a participé à plusieurs cabinets ministériels, a été conseiller du président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et chercheur à l'Institut français de relations internationales (IFRI).

Pascal Lorot est le fondateur et le directeur de la revue trimestrielle Géoéconomie. Il est également le directeur des éditions Choiseul qui publient plusieurs revues de référence géocentrées.

Apport à la discipline des relations internationales[modifier | modifier le code]

Le concept de géoéconomie a été développé par Edward Luttwak aux États-Unis et par Pascal Lorot en France.

Selon Pascal Lorot, la géoéconomie analyse les stratégies d'ordre économique, notamment commerciales, décidées par les États dans le cadre de politiques visant à protéger leur économie nationale ou certains pans bien identifiés de celle-ci, à aider leurs entreprises nationales à acquérir la maîtrise de technologies ou à conquérir certains segments du marché mondial relatifs à la production ou à la commercialisation d'un produit ou d'une gamme de produits sensibles, en ce que leur possession ou leur contrôle confère à son détenteur, État ou entreprise nationale, un élément de puissance et de rayonnement international et concourt au renforcement de son potentiel économique et social[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fragments géopolitiques, Choiseul, 2011
  • Le siècle de la Chine. Essai sur la nouvelle puissance chinoise, Choiseul, 2007
  • Planète Océane. L’essentiel de la mer (codirection de l’ouvrage avec Jean Guellec), Choiseul, 2006
  • L'Asie centrale après la "guerre contre la terreur" (direction de l'ouvrage), L'Harmattan, 2004
  • À qui profite la guerre ?, Editions 1, 2003
  • Guerre et économie (codirection de l’ouvrage avec Jean-François Daguzan), Ellipses, 2003
  • Dictionnaire de la mondialisation (direction de l’ouvrage), Ellipses, 2001
  • Introduction à la Géoéconomie (direction de l’ouvrage), Economica, 1999
  • La Géopolitique (avec François Thual), collection "Clefs", Montchretien, 1997, 2002 (2e édition)
  • Histoire de la Géopolitique, Economica, 1995
  • Histoire de la Perestroïka, "Que-sais-je ?", P.U.F., 1993
  • Les nouvelles frontières de l'Europe (direction de l'ouvrage), Economica, 1993
  • Le réveil balte, collection "Pluriel-intervention", Hachette, 1991
  • La conquête de l'Est - Les atouts de la France dans le nouvel ordre européen (avec Georges Ayache), Calmann-Lévy, 1991
  • Les pays baltes, "Que-sais-je ?", P.U.F., 1991. 2e éd.
  • Finance internationale Soviétique - Quelques éléments de réflexion, collection "Les cahiers", IFRI, 1989
  • Singapour, Taiwan, Hong-Kong, Corée du Sud : les nouveaux conquérants ? (avec Thierry Schwob), Hatier, 1986, 3e éd. 1988
  • Les zones franches dans le monde (avec Thierry Schwob), collection "Notes et études documentaires", La documentation française, 1987
  • Les zones franches, éditions de l'Institut économique de Paris, 1984.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De la géopolitique à la géoéconomie, Géoéconomie, n° 1, mars 1997, p. 29