Pascal Krop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pascal Krop
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Pascal Krop est un journaliste, historien et écrivain français, né en 1954[1], mort le [2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Pascal Krop est formé au journalisme d'investigation auprès de Jacques Derogy et Bernard Veillet-Lavallée[3].

Travaillant pour l'hebdomadaire L'Événement du jeudi, dans les années 1980, il est le premier journaliste[2],[3] à pointer du doigt la responsabilité de la DGSE dans le plasticage du navire écologiste Rainbow Warrior I, le 10 juillet 1985, dans le port d'Auckland, en Nouvelle-Zélande.

Il a, des années durant, dénoncé dans L'Événement du jeudi la dérive de la politique française en Afrique. C'est un journaliste d'investigation spécialiste des services secrets.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Seul auteur
  • Les Socialistes et l'armée, Presses universitaires de France, coll. « Politique d'aujourd'hui », Paris, 1983, 182 p., (ISBN 2-13-038058-1), (notice BnF no FRBNF34715574).
  • Les Secrets de l'espionnage français de 1870 à nos jours, éditions Jean-Claude Lattès, coll. « Les traversées de l'histoire », Paris, 1993 (première édition), 880 p. + 32 p. de planches illustrées, (ISBN 2-7096-1315-8), (notice BnF no FRBNF35617201).
  • Le Génocide franco-africain : faut-il juger les Mitterrand ?, éditions Jean-Claude Lattès, Paris, 1994, 161 p., (ISBN 2-7096-1515-0), (notice BnF no FRBNF35745698).
  • Tu fais l'avion par terre : dico franco-africain, éditions Jean-Claude Lattès, Paris, 1995, 181 p., (ISBN 2-7096-1579-7), (notice BnF no FRBNF35771775). Recueil d'expressions particulières à divers pays de l'Afrique noire. Chaque expression est expliquée et rattachée au pays d'origine.
  • Silence, on tue : crimes et mensonges à l'Élysée, éditions Flammarion, Paris, 2001, 274 p., (ISBN 2-08-068006-4), (notice BnF no FRBNF37712425).
  • La République du fric, éditions Flammarion, Paris, 2003, 322 p., (ISBN 2-08-068303-9), (notice BnF no FRBNF39071643).
Avec Roger Faligot
  • Roger Faligot et Pascal Krop, La Piscine : les services secrets français : 1944-1984, éditions du Seuil, coll. « L'Épreuve des faits » no 10, Paris, 1985], 426 p., (ISBN 2-02-008743-X), (notice BnF no FRBNF34836483).
  • Roger Faligot et Pascal Krop, DST police secrète, éditions Flammarion, 1999, 669 p., (ISBN 2-08-067620-2), (notice BnF no FRBNF37084745).
Avec Yves Bonnet
  • Yves Bonnet et Pascal Krop, Les Grandes Oreilles du président, Presses de la Cité, Paris, 2004, 431 p., (ISBN 2-258-06418-X), (notice BnF no FRBNF39269148). Ouvrage polémique, coécrit avec celui qui fut renvoyé à cause de l'affaire Farewell.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La notice d'autorité personne « Krop, Pascal (1954?-2010) », dans le catalogue général de la Bibliothèque nationale de France, se basant sur l'article de Karl Laske paru le 28 juillet 2010 dans Libération, indique 1954 comme année de naissance conditionnelle. Le quotidien Le Monde, quant à lui, dans sa nécrologie publiée dans son numéro daté du 2 août 2010, en page 21, semble tenir comme assurée cette année de naissance.
  2. a et b Karl Laske, article « Pascal Krop, journaliste spécialiste ès-barbouzerie », 28 juillet 2010, Libération.
  3. a et b Yann Plougastel, nécrologie « Pascal Krop », , Le Monde daté du 2 août 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]