Pascal Greggory

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pascal Greggory
Description de cette image, également commentée ci-après
Pascal Greggory en 2012 au festival du film de Cabourg.
Nom de naissance Pascal-Charles Greggory
Naissance (66 ans)
Paris 17e, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Films notables Pauline à la plage
L'Arbre, le Maire et la Médiathèque
La Reine Margot
Ceux qui m'aiment prendront le train

Pascal Greggory, né à Paris le [1], est un acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille bourgeoise protestante[2], fils de Charles-Yves Greggory, industriel, et de Jacqueline Deroure, Pascal Greggory commence sa carrière de comédien, au théâtre puis au cinéma, au milieu des années 1970, après avoir fréquenté le cours Jean Périmony et avoir été auditeur libre au conservatoire de Paris. À l'écran, il obtient son premier grand rôle en 1979, dans le film Les Sœurs Brontë, d'André Téchiné, dans lequel il interprète le rôle de Branwell Brontë. Il tient, en 1983, l'un des rôles principaux de Pauline à la plage d'Éric Rohmer, mais concentre ses activités sur le théâtre[3].

À partir des années 1990, la carrière cinématographique de Pascal Greggory connaît un nouvel essor, avec notamment des rôles dans des films d'Éric Rohmer (L'Arbre, le Maire et la Médiathèque) ou de Patrice Chéreau (La Reine Margot). Il tient alors de nombreux rôles secondaires et principaux au cinéma, tout en restant actif au théâtre. Sur les planches, il obtient notamment un grand succès en interprétant Dans la solitude des champs de coton de Bernard-Marie Koltès, dans la mise en scène de Patrice Chéreau qui partage avec lui la vedette de la pièce.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Pascal Greggory a été le compagnon de Patrice Chéreau[4] et, pendant sept ans, celui du photographe écrivain François-Marie Banier[5],[6], avec qui il est resté très ami.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

Pascal Greggory au festival de Cannes 2010.

Distinction[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice sur Les Gens du cinéma.
  2. Pascal Greggory sur evene.fr.
  3. Jean Tulard, Dictionnaire du cinéma : Les acteurs, Bouquins, 1984.
  4. (en) « Patrice Chéreau: 'It's OK to be hated' » dans The Guardian du 25 avril 2011.
  5. David Le Bailly, Parismatch.com, 24 septembre 2010, « Le compagnon de Banier se dévoile »
  6. Guillaume Joffroy, « Pascal Greggory : "J'ai vécu 7 ans avec F.-Marie Banier, on est une famille" », sur purepeople.com, (consulté le 26 septembre 2020).
  7. « Madame Marguerite - Spectacle - 1974 », sur data.bnf.fr (consulté le 26 septembre 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :