Pascal Fioretto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pascal Fioretto est un journaliste, écrivain, chroniqueur, scénariste et nègre littéraire français né le à Saint-Étienne. Il est diplômé d'une grande École de Chimie.

Il travaille actuellement pour le mensuel humoristique Fluide glacial. Il a également participé au groupe de pasticheurs Jalons, sous le pseudonyme de Docteur Sam Bloch. Son ouvrage parodique Et si c'était niais est sorti en 2007. La Joie du bonheur d'être heureux a été publié en 2008.

En 2010, il reçoit le prix Tortoni pour son recueil de pastiches L'Elégance du maigrichon.

Entre 2010 et 2013, il est coauteur avec Albert Algoud de la chronique quotidienne de Laurent Gerra sur RTL.

En 2012, il sort, sous le pseudonyme de Natacha Braque, un recueil intitulé Rivegauchez-vous!, pastiche de manifeste dont le titre parodie le Indignez-vous! de Stéphane Hessel.

Quelques romans[modifier | modifier le code]

Janvier 2007 : Le roman "Le pacte secret" coécrit avec Albert Algoud[modifier | modifier le code]

C'est un roman humoristique publié en 2007 et se déroulant en 2004 : le titre du roman, "Le pacte secret"[1] fait référence à une alliance de fiction entre Nicolas Sarkozy, ministre des Finances et Ségolène Royal, personnalité politique de Poitou-Charentes ; ils sont tous deux futurs candidats à l'Élection présidentielle française de 2007. Dans le roman, ils veulent découvrir qui est le mystérieux informateur de Nicolas Sarkozy. Il semble que cet informateur soit un personnage historique décédé depuis deux siècles. Michel Charasse refuse de les aider dans leur enquête.

Le roman fait aussi intervenir une famille où l'hérédité se transmet de mère en fille, le caractère héréditaire étant celui d'être la maîtresse de celui qui dirige la France. Bien évidemment, la maîtresse de Félix Faure est citée (c'est celle qui, selon la légende, provoqua involontairement la mort de celui-ci lors d'une étreinte amoureuse). Le président Paul Deschanel est aussi cité (lui aussi est légendaire, pour sa chute de train).

Août 2007 : Le roman "Et si c'était niais"[modifier | modifier le code]

Le roman et si c'était niais est un pastiche de nombreux écrivains ; ce sont par ordre alphabétique :

L'éditeur Chifflet & Cie est lui-même parodié dans ce livre. Enfin, Pascal Fioretto pastiche aussi les nègres littéraires de cette maison d'édition (il est lui-même un ancien écrivain) : ils sont enfermés dans une cave, l'un d'eux s'est échappé et kidnappe les grands écrivains, seul Jean d'Ormesson a droit à sa pitié (ou peut-être que son bavardage fait fuir le psychopathe...).

Dans son épilogue, le narrateur indique avoir pris du plaisir à la lecture de quelques-uns des auteurs parodiés dans l'ouvrage.

Sur le livre, le slogan affiché est « La rentrée littéraire assassinée ».

2008 : Le roman "La joie du bonheur d'être heureux"[modifier | modifier le code]

Un pastiche des spécialistes du développement personnel

2009 : "L'élégance du maigrichon"[modifier | modifier le code]

Le titre L'élégance du maigrichon est un pastiche du roman L'Élégance du hérisson de Muriel Barbery, paru en 2006.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Le titre fait référence au Da Vinci Code, le best-seller de Dan Brown ayant eu 30 millions de lecteurs

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]