Pascal Chaigneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chaigneau.

Pascal Chaigneau, né en 1956, est professeur des universités et avocat, spécialiste des relations internationales.

Formation[modifier | modifier le code]

  • Docteur ès lettres (Université de Paris X) - thèse d'État en sociologie[1], ainsi que qualification aux fonctions de professeur des universités ;
  • Docteur en sociologie politique (EHESS) - thèse intitulée « Rivalités politiques et socialisme à Madagascar »[2] ;
  • Docteur en droit public (Université de Paris XI, thèse sur les exportations d'armements en droit comparé[3]) ;
  • Docteur en socio-économie du développement (Université de Paris I) ;
  • Ancien auditeur à l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN).

Fonctions[modifier | modifier le code]

Professeur des universités, Pascal Chaigneau est président de la section de science politique et membre du conseil d'administration de l'Université Paris Descartes (Sorbonne-Paris-Cité).

Directeur du Master Politiques de Développement et membre du Centre de recherches Maurice Hauriou, il a été admis en 2014 à la classe exceptionnelle du corps des Professeurs d'Université.

Professeur affilié à l'École des hautes études commerciales de Paris (HEC Paris), il y est directeur du Centre HEC de Géopolitique et directeur scientifique du double diplôme "Master in Corporate and Public Management" entre HEC et Sciences Po .

Il est, d'autre part, directeur de séminaire à l'École de guerre (ex-Collège interarmées de défense). Membre du conseil de perfectionnement de l'enseignement militaire supérieur de 2010 à 2014, il est Directeur de la Chaire "Géopolitique et relations Internationales" du MBA créé en 2014 par la Gendarmerie Nationale. Il a fondé en 1986, à Paris, le Centre d'études diplomatiques et stratégiques (CEDS), doté du statut consultatif auprès des Nations unies (ECOSOC).

Pascal Chaigneau est également avocat, depuis 1990, titulaire de la spécialité de droit des relations internationales du barreau de Paris et, depuis 2001, conseiller du commerce extérieur de la France. Il est consul général honoraire et a été administrateur de Radio France internationale (Rfi) de 2002 à 2012.

Capitaine de vaisseau dans la réserve opérationnelle des Armées, il est expert en droit international et en relations internationales de la Marine nationale française.

D'abord spécialisé dans l'étude des relations internationales et du développement durant la Guerre froide, Pascal Chaigneau est devenu, après 1989, généraliste des relations internationales.

Depuis 2010, il est professeur visitant à la Sorbonne d'Abu Dhabi et à l'Institut chinois d'études stratégiques. Depuis l'ouverture politique de 2011, il est professeur invité à l'Université arabe des sciences de Tunis. Depuis 2015, il est professeur visitant à l'Université d'Athènes.

Les activités bénévoles de Pascal Chaigneau pour le développement du Samu social international lui ont valu en 2012 la médaille d'honneur du Ministère de la solidarité et des affaires sociales.

Ouvrages et revues[modifier | modifier le code]

Depuis 2003, il dirige la publication annuelle Enjeux diplomatiques et stratégiques (éditions les points sur les i).

Ses publications comprennent également :

  • La sécurité Euro-Méditerranéenne (codir. avec Pierre Pascallon), Paris, L'Harmattan, 2013
  • Dictionnaire de l'Europe (coauteur), Paris, PUF, 2013
  • Agir dans l'incertitude (codir. avec Paul Massart et Fabrice Larat), Paris, Cahiers de la revue de défense nationale, Actes du colloque HEC - École de guerre - ENA, 2012
  • Conflictualités et politiques de sécurité et de défense en Afrique (codir. avec (Pierre Pascallon), Paris, L'Harmattan, 2012
  • La déclaration universelle des droits de l'Homme, fondement d'une nouvelle justice mondiale (codir. avec (Jean-Pierre Machelon et Fouad Nohra), Paris, L'Harmattan, 2010
  • Dictionnaire biographique des relations internationales depuis 1945 (avec Georges Ayache), Economica, Autres livres, 2007
  • Enjeux diplomatiques et stratégiques (dir.), Economica, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 (rapport annuel) Editions les points sur les "i" 2016, 2017.
  • Risques et management international (dir.), L'Harmattan, 2004-2005, (revue annuelle)
  • Blanchiment et financement du terrorisme (codir. avec Ludovic François et Marc Chesney), Ellipses, 2004
  • La Criminalité financière (codir. avec Ludovic François et Marc Chesney), Editions d'Organisation, 2002
  • Gestion des risques internationaux (dir.), Economica, 2001
  • Dictionnaire des relations internationales (dir.), Economica, Diplomatie, 1998
  • Les Grands Enjeux du monde contemporain, Ellipses, Hors collection, 1996
  • Europe, la nouvelle donne stratégique, Berger-Levrault, 1993
  • Rivalités politiques et socialisme à Madagascar, La Documentation française, 1985
  • La Politique militaire de la France en Afrique, Centre des hautes études sur l'Afrique et l'Asie modernes, 1984

Membre du comité de rédaction de la revue Geo économie et de la Revue des sciences de gestion, il est administrateur honoraire et membre du comité de lecture de la Revue de défense nationale.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il a été élu à l'Académie des Sciences d'Outre-Mer, à l'Académie malgache (depuis 2004) et à la British Royal Society of Arts (depuis 2006). Il est membre fondateur, en 2012, d'Universitaires sans frontières.

Spécialiste du développement en Afrique, il a créé, et dirige le Master HEC "Géopolitique et Géo-économie de l'Afrique émergente" inauguré en novembre 2017 au Maroc par le Premier Ministre Edouard Philippe [8]. En 30 ans, il a enseigné et créé des partenariats universitaires dans plus de 15 pays africains, de l'Afrique du Sud au Niger et de la Namibie au Mozambique. Depuis l'année universitaire 2014, il est Professeur invité (Chaire UNESCO) à l'Université du Bénin et Responsable Scientifique du programme HEC créé à Madagascar.

Son rôle dans la résolution des crises en Amérique Latine au début des années 2000 lui a valu de recevoir le diplôme d'honneur de l'Académie diplomatique de Colombie et la première distinction nationale du Honduras.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • Écoles des hautes études internationales et politiques

Liens externes[modifier | modifier le code]