Pascal Boyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boyer.

Pascal Boyer est un anthropologue français, directeur de recherches au CNRS et, depuis 2000, professeur à l'Université de Washington à Saint-Louis où il occupe la chaire Henry Luce [1]. Il a étudié la philosophie et l'anthropologie aux universités de Paris et Cambridge, en travaillant, avec Jack Goody, sur la mémoire des contraintes dans la transmission des lettres orales [1]. Il a réalisé son terrain chez les Fangs du Cameroun. Son travail sur la religion, et son essai Et l'homme créa les dieux, ont fait de lui l'une des grandes figures internationales de l'anthropologie de la religion. En 2011, une bourse Guggenheim lui est décernée [2]. Ses recherches actuelles en anthropologie et en psychologie portent sur l'évolution culturelle et la religion.


Apport scientifique[modifier | modifier le code]

Pascal Boyer étudie comment l'esprit humain est à l'origine des phénomènes culturels [3]. Il défend l'idée que l'évolution humaine a engendré des capacités spécialisées qui guident nos relations sociales, notre culture et nos attitudes envers les croyances religieuses. Ces mécanismes cognitifs rendent l'acquisition de thèmes "religieux", comme les concepts d'esprits, de fantômes, d'ancêtres ou de dieux, hautement transmissibles dans une communauté .

Boyer a mené un travail ethnographique de longue haleine sur le terrain au Cameroun, où il a étudié la transmission des épopées orales du Fang et sa religion traditionnelle. La plupart de ses travaux ultérieurs consistent en l'étude expérimentale des capacités cognitives qui sous-tendent la transmission culturelle. Il a également mené des études sur les concepts surnaturels et leur rétention dans la mémoire, ainsi qu'une description générale des processus cognitifs impliqués dans la transmission des concepts religieux [2].

Il a écrit plusieurs livres, dont Et l'homme créa les dieux, qui a connu un grand succès international et est traduit dans plusieurs langues européennes [4]. Boyer est l'un des pionniers dans le domaine en plein essor de l'anthropologie cognitive, au sein duquel il a fourni une nouvelle compréhension de la religion.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages en anglais[modifier | modifier le code]

  • Religion Explained: The Evolutionary Origins of Religious Thought (2002) Basic Books. (ISBN 0-465-00696-5)
  • Memory Mind and Culture. Edited by Pascal Boyer and James V. Wertsch. New York: Cambridge University Press. 2009.
  • Cognitive Aspects Of Religious Symbolism. Edited by Pascal Boyer. Cambridge: Cambridge University Press. 1992.
  • The Fracture of an Illusion: Science and the Dissolution of Religion. Vandenhoeck & Ruprecht August 23, 2010.
  • Minds Make Societies, New Haven: Yale University Press, 2018, (ISBN 9780300223453)

Ouvrages en français[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Pascal Boyer HomePage », sur www.pascalboyer.net (consulté le 10 mai 2019)
  2. a et b (en-US) « John Simon Guggenheim Foundation | Pascal Boyer » (consulté le 10 mai 2019)
  3. (en-GB) Guardian Staff, « Are we hardwired for God? », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 10 mai 2019)
  4. (en) « Religion Explained », dans Wikipedia, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]