Pas de repos pour les braves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pas de repos pour les braves est un film franco-autrichien d'Alain Guiraudie de 2003 (104 min/couleur/français). Le film a été présenté à La Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2003.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un jeune homme, Basile Matin, est persuadé qu'il va mourir s'il s'endort encore une fois. En effet, il a rêvé du mystérieux Faftao-Laoupo, celui qui annonce la mort. Il va alors se balader dans un Sud-Ouest onirique, recherché par Igor, qui ne comprend pas grand-chose à l'histoire de Faftao-Laoupo, mais qui est tout de même rudement intéressé, et rencontrant Johnny Got, mi-journaliste mi-détective. Ils évoluent dans un monde entre le western et le conte. Ils partent à la recherche de Basile qui s'est volatilisé.

Le jeune Hector habite avec un vieux compagnon, Roger, et va retrouver régulièrement ses amis au bar de Dédé. Une nuit, Roger part sur la route. Hector part à sa recherche, ou bien serait-ce celle de Johnny Goth? Mais qui est vraiment Hector?

Distribution[modifier | modifier le code]

Interprète Rôle
Thomas Suire Basile/Hector
Thomas Blanchard Igor
Laurent Soffiati Johnny Goth
Vincent Martin Bodowski
Pierre-Maurice Nouvel Sorano
Roger Guidone Roger, le vieux compagnon d'Hector
Nicole Huc Lydie
Jean-Claude Baudracco Dédé, le patron du bar
Bruno Izarn Daniel
Jacques Mestres Jean-Luc
Serge Ribes Jack
Jérôme Mancet Franck
Valérie Pangrazzi Annie
Marie-Pierre Neskovic Julie
Jeanne Delavenay Anne, la mère de Basile

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Réalisation Alain Guiraudie
Scénario Alain Guiraudie
Frédéric Videau
Producteurs Jean-Philippe Labadie

Nathalie Eybrard

Photographie Antoine Héberlé
Musique Teppaz et Naz
Montage Pierre Molin
Mixage Jean-Christophe Julé
Chef décorateur Éric Moulard
Ingénieur du son Sylvain Girardeau
Chef électricien Thierry Debove
Electricien Pascal Doyen

Liens externes[modifier | modifier le code]