Paryponoïan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La paryponoïan est une figure rhétorique macrostructurale de second niveau (ou lieu).

Elle se caractérise par un discours accumulant antithèses et paradoxes.
Volontiers utilisée dans des textes à vocation polémique et railleuse, la paryponoïan confère un style excessif, caricatural, parfois violent.

Exemples[modifier | modifier le code]

« Ses yeux pétillaient de bêtise » (Marcel Proust, Les plaisirs et les jours, Un dîner en ville)

« Thésée à tes fureurs connaîtra tes bontés » (Jean Racine, Phèdre, v. 1076)