Parvicursor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parvicursor remotus

Parvicursor
Description de cette image, également commentée ci-après
Taille de Parvicursor remotus (en brun), comparée à celle d'autres petits théropodes et d'un être humain.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Clade Maniraptoriformes
Clade Maniraptora
Famille  Alvarezsauridae

Genre

 Parvicursor
Karhu & Rautian[1],[2], 1996

Nom binominal

 Parvicursor remotus
Karhu & Rautian[1], 1996

Parvicursor est un genre éteint de tout petits dinosaures théropodes maniraptoriens de la famille des Alvarezsauridae. Il a vécu en Mongolie à la fin du Crétacé supérieur (Maastrichtien).

Une seule espèce est rattachée au genre : Parvicursor remotus, décrite en 1996[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre signifie « petit coureur », construit à partir des mots latins « parvus », « petit  » et « cursor », « coureur ». Le nom spécifique « remotus » indique l'isolement de l'endroit où a été découvert ce fossile.

Distribution et datation[modifier | modifier le code]

Parvicursor n'est connu que sur le site de Khulsan dans la formation de Barun Goyot en Mongolie. Cette formation géologique est datée de la fin du Crétacé supérieur, du Maastrichtien basal, soit il y a environ entre 72 et 71 Ma (millions d'années).

Description[modifier | modifier le code]

Sa longueur n'est que d'environ 40 centimètres du museau à la queue, avec une masse estimée de 200 grammes. C'est l'un des plus petits théropodes connus. Ses longues pattes élancées faisait de lui un coureur véloce[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) A. A. Karhu et A. S. Rautian, « A new family of Maniraptora (Dinosauria: Saurischia) from the Late Cretaceous of Mongolia », Paleontological Journal Russian Academy of Sciences, vol. 30, no 5,‎ , p. 583-592.
  2. (en) Gregory S. Paul, The Princeton Field Guide to Dinosaurs, (ISBN 978-0-691-13720-9), p. 127.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]