Partition du Viêt Nam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La partition du Viêt Nam a été effectuée en 1954 après la guerre d'Indochine et les accords de Genève, divisant le Viêt Nam en 2 parties : au nord, le Nord-Viêt Nam, officiellement la République démocratique du Viêt Nam (régime communiste sous l'influence de l'URSS) et au sud le Sud-Viêt Nam, officiellement la République du Viêt Nam (régime anticommuniste sous l'influence des États-Unis).

Elle suivait alors le tracé du 17e parallèle nord et représente un des points culminants de la guerre froide. Cette partition mènera inévitablement en 1959 à la guerre du Viêt Nam, qui se soldera par la victoire du Nord en 1975 avec la chute de Saïgon.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Partitions au cours de l'Histoire :

Histoire du Viêt Nam :