Participations aux élections présidentielles américaines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Participation électorale lors de l'élection présidentielle américaine depuis 1824.

Pourcentage de participation de 1824 à 2008.

Historique[modifier | modifier le code]

La participation aux élections présidentielles américaines a progressé par grandes vagues, à commencer par celle de 1828, qui reflète la mise en place du suffrage universel, le scrutin étant auparavant censitaire et réservé aux propriétaires terriens. La participation aux élections présidentielles américaines a également progressé lors de la mise en place du New Deal par le président démocrate Franklin Delano Roosevelt dans les années 1930, puis lors du développement des programmes sociaux de la Grande société par un autre président démocrate, Lyndon B. Johnson, dans les années 1960, dans la continuité de la Nouvelle Frontière de John F. Kennedy.

Dans les années 2000, de nouveaux progrès sont constatés, qui tranchent avec le recul du milieu des années 1990: le nombre de votants a augmenté de 49,4% une dizaine d'années, passant de 86,6 millions en 1996 à 129,4 millions en 2008. En 2008, le nombre total de votants a atteint 131,2 millions, établissant un nouveau record absolu de participation, en nombre de voix, après celui de 2004 (122,3 millions). En pourcentage, la participation de 2008 atteint un pic de 61,7 %[1] et 63 %[2] des électeurs potentiels, soit le plus fort taux de participation depuis 1968. En 2012, ce record est approché, avec 129,064 millions de voix, la deuxième meilleure performance de l'histoire.

En 2016, le record de 2008 est battu, avec 134,64 millions de suffrages exprimés (totalisation The Cook Political Report le 27 novembre[3]), le dépouillement des bulletins de vote par correspondance, particulièrement nombreux dans les grandes agglomérations, n'étant pas encore terminé, au-delà des délais qui avaient été prévus, les estimations évaluant à 42 millions le nombre d'Américains ayant voté avant le jour du scrutin[4].

Rôle des primaires[modifier | modifier le code]

La hausse de la participation dans les années 2000 et les années 2010 est portée en grande partie par le succès des primaires. La primaire démocrate est marquée comme celle de 2008 par une très forte participation, plus de 30,02 millions d'électeurs, très au-dessus des primaires comparables, pour lesquelles un président ne se représente pas. La primaire n'avait réuni que 14,55 millions d'électeurs en 1992, puis 13,91 millions d'électeurs en 2000 et 13,1 millions d'électeurs en 2004. Le record historique de 2008, la participation de 35,42 millions d'électeurs, n'est pas loin d'être égalé et signifie qu'une personne sur deux ayant voté démocrate au scrutin final l'avait déjà fait à la primaire démocrate.

Hillary Clinton, concurrencée par Sanders, finit par remporter la nomination du Parti démocrate.

Bien qu'un peu moins élevée, la participation à la primaire du Parti républicain est historiquement importante, avec environ 28,89 millions d'électeurs, une progression de 67,8% par rapport aux 17,22 millions d'électeurs des Primaires présidentielles du Parti républicain américain de 2012 et un chiffre qui représente près du double des 14,88 millions d'électeurs des Primaires présidentielles du Parti républicain américain de 2008.

Données statistiques[modifier | modifier le code]

Election Population en âge de voter
(en milliers)
Participation
(en milliers)
Participation (%)
1828 57,6
1832 55,4
1836 57,8
1840 80,2
1844 78,9
1848 72,7
1852 69,6
1856 78,9
1860 81,2
1864 73,8
1868 78,1
1872 71,3
1876 81,8
1880 79,4
1884 77,5
1888 79,3
1892 74,7
1896 79,3
1900 73,2
1904 65,2
1908 65,4
1912 58,8
1916 61,6
1920 49,2
1924 48,9
1928 56,9
1932 75 768 39 817 52,6
1936 80 174 45 647 56,9
1940 84 728 49 815 58,8
1944 85 654 48 026 56,1
1948 85 654 48 026 56,1
1952 99 929 61 552 61,6
1956 104 515 62 027 59,3
1960 109 672 68 836 62,8
1964 114 090 70 098 61,4
1968 120 285 73 027 60,7
1972 140 777 77 625 55,1
1976 152 308 81 603 53,6
1980 163 945 86 497 52,8
1984 173 995 92 655 53,3
1988 181 956 91 587 50,3
1992 189 044 104 427 55,24
1996 196 498 96 278 49,00
2000 205 815 105 405 51,21
2004 215 694 122 295 56,70
2008 229 945 131 314 58,23
2012 235 248 129 085 54,87
2016 251 107 137 053[5] 54,57[5]

Il n'y a pas de données pour les élections présidentielles de 1789 à 1820 : 1789, 1792, 1796, 1800, 1804, 1808, 1812, 1816, 1820.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michael McDonald, « 2008 Unofficial Voter Turnout », United States Election Project,‎ (consulté le 26 avril 2009).
  2. (en) Curtis Gans, « African-Americans, Anger, Fear and Youth Propel Turnout to Highest Level Since 1964 », American University, Washington DC,‎ (consulté le 26 avril 2009).
  3. (en) « 2016 National Popular Vote Tracker », The Cook Political Report (consulté le 29 novembre 2016).
  4. (en) Julia Glum, « Are Absentee Ballots Counted Last? Clinton, Trump Votes Still Being Tallied In Some States », sur ibtimes.com,‎ (consulté le 28 novembre 2016).
  5. a et b Au 5 décembre 2016, le comptage des voix était toujours en cours dans certains États. Le chiffre est celui donné au paragraphe Résultats de l'article Élection présidentielle américaine de 2016, consulté le 16 janvier 2017.

Lien externe[modifier | modifier le code]