Parti social-démocrate malgache

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parti social-démocrate et PSD.

Parti social-démocrate malgache
Présentation
Fondation 1956
Secrétaire national à la coordination et aux études Éliana Marie Bezaza
Porte-paroles Éliana Marie Bezaza
Positionnement Gauche à centre gauche
Idéologie Socialisme démocratique
Social-écologie
Affiliation internationale Internationale socialiste

Le Parti social-démocrate malgache (PSD) est un parti malgache fondé en 1956 dans le district de Majunga. Il est dirigé par Philibert Tsiranana, encore membre de l'Assemblée nationale française avant d'être le président de Madagascar indépendant sous protectorat de la France.

Après le soulèvement populaire du 13 mai 1972 débuté par la grève des étudiants qui représentent la masse populaire d'intelligence du pays, la dissolution de la Force Républicaine de Sécurité[1] censée rétablir l'ordre (FRS), avec le départ de Tsiranana du pouvoir, le PSD disparaît après l'arrestation de ses membres dirigeants, notamment Fatima Achimo [2] et devient le rassemblement pour le socialisme et la démocratie (RPSD)[3]. En 1975[4], Pierre Tsiranana, le fils ainé de Tsiranana lui succède, avec Évariste Marson, André Resampa, Jean Eugène Voninahitsy comme secrétaires généraux dans leur région.

En mars 1990, le parti PSD est légalisé à nouveau, par le gouvernement sous Didier Ratsiraka. Ruffine Tsiranana succède à son frère mort le 19 novembre 2014 à 63 ans[5]. Elle délègue à sa nièce Éliana Marie Bezaza le siège de secrétaire général en juillet 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]