Parti social-démocrate de Serbie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Parti social-démocrate de Serbie
(sr) Социјалдемократска партија Србије
(sr) Socijaldemokratska partija Srbije
Image illustrative de l’article Parti social-démocrate de Serbie
Logotype officiel.
Présentation
Président Rasim Ljajić
Fondation
Siège 1 Dečanska
11 000 Belgrade
Positionnement Centre gauche
Idéologie Social-démocratie
Social-libéralisme
Europhilie
Coalisé dans Un choix pour une vie meilleure (2012)
Pour nos enfants (2014-)
Affiliation internationale Internationale socialiste (observateur)
Couleurs Rouge
Site web http://www.sdpsrbije.org.rs
Présidents de groupe
Assemblée nationale Milorad Mijatović
Représentation
Députés
8  /  250

Le Parti social-démocrate de Serbie (en serbe cyrillique : Социјалдемократска партија Србије ; en serbe latin : Socijaldemokratska partija Srbije ; en abrégé : SDPS) est un parti politique serbe d'inspiration sociale-libérale fondé en 2009. Il a son siège à Belgrade et est présidé par Rasim Ljajić[1],[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le Parti social-démocrate de Serbie (SDPS) est créé le [2] à partir du Parti démocratique du Sandžak (SDP), qui existait déjà auparavant et qui représentait la minorité bosniaque de Serbie. Le fondateur du parti, Rasim Ljajić, qui est déjà président du SDP, décide de donner une audience nationale à son mouvement, tandis que l'ancien SPD devient un mouvement local intégré au SDPS.

Activités électorales[modifier | modifier le code]

Aux élections législatives de 2008, le Parti démocratique du Sandžak participe à la coalition Pour une Serbie européenne du président Boris Tadić[3], ce qui lui vaut d'obtenir trois sièges à l'Assemblée nationale de la République de Serbie[4]. Le président du parti, Rasim Ljajić, est nommé ministre du Travail et des Affaires sociales du premier gouvernement de Mirko Cvetković.

Lors des élections législatives serbes de 2012, le SDPS participe à la coalition Un choix pour une vie meilleure, emmenée par Boris Tadić[5]. La coalition recueille 863 294 voix, soit 22,06 % des suffrages, ce qui lui vaut 67 sièges à l'Assemblée[6], dont 9 pour le Parti social-démocrate de Serbie qui peut ainsi constituer un groupe parlementaire[7]. Malgré son engagement aux côtés de l'ancien président Tadić, Rasim Ljajić devient vice-président du gouvernement d'Ivica Dačić, soutenu par le Parti progressiste serbe (SNS) du nouveau président Tomislav Nikolić ; il est également ministre du Commerce international et national et des Télécommunications[8].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Année Voix % Sièges Gouvernement
2008 1 590 200 38,42
4  /  250
Gouvernement
2012 863 294 22,07
9  /  250
Gouvernement
2014 1 736 920 48,35
10  /  250
Gouvernement
2016 1 823 147 48,25
10  /  250
Gouvernement
2020 1 953 998 60,65
8  /  250
Gouvernement

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]