Parti paysan démocratique d'Allemagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Parti paysan démocratique d'Allemagne
(de) Demokratische Bauernpartei Deutschlands
Image illustrative de l’article Parti paysan démocratique d'Allemagne
Logotype officiel.
Présentation
Fondation
Disparition
Fusionné dans CDU ouest-allemande
Siège Behrenstraße 47-48
Berlin-Mitte
Journal Bauernecho
Positionnement Centre-gauche
Gauche (1948-1989)
Idéologie Agrarisme
Socialisme agraire (1948-1989)
Affiliation nationale Bloc démocratique (1948-1950)
Front national (1950-1990)
Adhérents 122 000 (1988)[1]
Couleurs Vert

Le Parti paysan démocratique d'Allemagne (Demokratische Bauernpartei Deutschlands, DBD) est un ancien parti politique est-allemand fondé en 1948 et dissous en 1990.

Créé par le régime communiste pour concurrencer le LDPD et la CDU est-allemande dans le monde rural, le DBD est essentiellement animé par de fidèles militants communistes. Comme les autres partis alliés au SED au sein du Front national, organisation regroupant tous les partis politiques autorisés dans le pays, le DBD bénéficie de 52 sièges bloqués à la Chambre du peuple dont les membres sont élus sur une liste unique dominée par les communistes et leurs organisations satellites.

Proche du Parti paysan unifié de Pologne et de l'Union nationale agraire bulgare, qui jouent des rôles comparables dans leurs pays respectifs, le DBD compte des ministres dans tous les gouvernements de la RDA, à l'exception du dernier. Après la chute du mur de Berlin et avant la réunification allemande, le DBD n'obtient que 2,2 % des voix et neuf sièges de députés lors des premières élections libres en mars 1990. Il fusionne alors avec la CDU.

Présidents[modifier | modifier le code]

Photo Nom Début du mandat Fin du mandat
Bundesarchiv Bild 183-85676-0001, Berlin, Mauerbau, Volkspolizei.jpg Ernst Goldenbaum
(1898–1990)
1948 1982
Bundesarchiv Bild 183-1986-0617-032, Dr. Ernst Mecklenburg.jpg Ernst Mecklenburg
(1927-)
1982 1987
Bundesarchiv Bild 183-1990-0628-010, Berlin, Volkskammer, Karin Bencze, Günther Maleuda (cropped) (cropped).jpg Günther Maleuda
(1931-2012)
1987 1990
Ulrich Junghanns (2004).jpg Ulrich Junghanns
(1956-)
1990 1990

Résultats[modifier | modifier le code]

Élections à la Volkskammer[modifier | modifier le code]

Élection Voix % Sièges +/–
1949 au sein du Bloc démocratique
15  /  330
1950 au sein du Front national
30  /  400
en augmentation 15
1954
45  /  466
en augmentation 15
1958
45  /  466
Stable
1963
45  /  434
Stable
1967
45  /  434
Stable
1971
45  /  434
Stable
1976
45  /  434
Stable
1981
52  /  500
en augmentation 7
1986
52  /  500
Stable
1990 251,226 2.2%
9  /  400
en diminution 43

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Jurich Dirk, Staatssozialismus und gesellschaftliche Differenzierung : eine empirische Studie, Lit, , 213 p. (ISBN 978-3-8258-9893-9 et 3825898938, OCLC 180945074, lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]