Parti ouvrier socialiste juif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le communisme
Cet article est une ébauche concernant le communisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le Parti ouvrier socialiste juif[1] (en russe : Социалистическая еврейская рабочая партия ; en yiddish : סאָציִאַליסטישע ייִדישע אַרבעטער פּאַרטײ) était un parti politique de la fin de l'Empire russe. Il est également connu, d'après ses initiales russes СЕРП, sous le sigle SERP, et est désigné le plus souvent comme Parti sejmiste[2].

Le parti est fondé en à Kiev[3]. À son initiative, une Conférence des partis socialistes des minorités nationales de Russie se tient en [4].

Ses principaux leaders étaient Abraham Rozin dit Ben-Adir (1878-1942), Nokhem Shtif dit Bal-Dirnyen (1879-1933), Moshe Zilberfarb (1876-1934) et Mark Ratner.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Weinstock 2002, chap. 8 (« Territorialistes et sejmistes »), § [4] (« Genèse du courant sejmiste ») [extrait].
  2. Weinstock 2002, chap. 8 (« Territorialistes et sejmistes »), § [4] (« Genèse du courant sejmiste ») [extrait].
  3. Weinstock 2002, annexe III (« Chronologie »), § [2] (« Europe de l'Est ») [extrait].
  4. Weinstock 2002, annexe III (« Chronologie »), § [2] (« Europe de l'Est ») [extrait].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]