Parti national du peuple (Pakistan)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parti national du peuple.
Parti national du peuple
Description de cette image, également commentée ci-après

Logotype officiel.

Présentation
Fondation 1986
Fondateur Ghulam Mustafa Jatoi
Représentation
Députés
2 / 342
Sénateurs
0 / 104
Représentation régionale
Députés du Penjab
0 / 371
Députés du Sind
2 / 166
Députés de Khyber Pakhtunkhwa
0 / 124
Députés du Balouchistan
0 / 65
Orientations
Informations
Siège Islamabad, Pakistan

Le Parti national du peuple est un parti politique pakistanais. Il a été fondé en 1986 par Ghulam Mustafa Jatoi, qui a quitté le Parti du peuple pakistanais la même année, dans le but de lui faire concurrence.

Principalement implanté dans la province du Sind, le parti lui-même n'a jamais gagné plus de deux députés fédéraux à l’Assemblée nationale. Il a en revanche participé à deux coalitions : l'Alliance démocratique islamique entre 1988 et 1990 qui soutenait Nawaz Sharif, et l'Alliance nationale en 2002.

Historique[modifier | modifier le code]

Ghulam Mustafa Jatoi fonde le Parti national du peuple en 1986 en entrainant avec lui diverses personnalités politiques. On trouve par exemple Ghulam Mustafa Khar et Hanif Ramay, anciens ministre en chef du Pendjab, et les anciens ministres fédéraux S.M. Zafar et Hamid Raza Gilani. Le parti comptait faire concurrence au principal parti d'opposition, le Parti du peuple pakistanais, dont Jatoi était un membre mais l'a quitté à la suite de divergences avec sa dirigeante, Benazir Bhutto[1].

Lors des élections législatives de 1988, le parti n'arrive pas à sérieusement concurrencer le Parti du peuple pakistanais qui remporte le scrutin, alors que Benazir Bhutto devient Premier ministre. Le Parti national du peuple se rapproche ensuite de l'Alliance démocratique islamique, une plateforme de partis conservateurs et religieux rassemblés autour de la Ligue musulmane du Pakistan et de Nawaz Sharif[2]. Ainsi, les candidats du parti se présentent sous l'étiquette de l'ADI lors des élections législatives de 1990, qui amène Sharif à la tête du gouvernement.

Après la dissolution de l'ADI, le parti recommence à se présenter sous sa propre étiquette, et ne remporte qu'un seul siège à l'Assemblée nationale lors des élections législatives de 1993 et des élections de 1997. Lors des élections législatives de 2002, le parti forme toutefois une coalition, appelée « Alliance nationale », qui réunit trois autres partis politiques, principalement implantés dans le Sind : le Millat Party, le Front national du Sind, et l'Alliance démocratique du Sind. Elle remporte un succès modeste, avec seize députés et 4,6 % des voix[3], et réalise sa meilleure performance dans le Sind avec seize députés dans l'Assemblée provinciale, quinze à l'Assemblée provinciale du Pendjab et sept à l'Assemblée provinciale du Baloutchistan[4].

À la suite de la séparation de l'Alliance nationale, le parti ne remporte qu'un député à l’Assemblée nationale à la suite des élections législatives de 2008. Il s’agit du fils de Ghulam Mustafa Jatoi, le fondateur, qui décède l'année suivante. Il réalise une performance légèrement meilleure durant les élections législatives de 2013, remportant deux sièges fédéraux et trois provinciaux dans le Sind. À peine quelques jours après la tenue du scrutin, le parti annonce qu'il fusionne avec la Ligue musulmane du Pakistan (N) qui a remporté l’élection[1].

Tableau récapitulatif des scrutins[modifier | modifier le code]

Élections Votes populaires % de suffrages
(échelle nationale)
Nombre de sièges à
l’Assemblée nationale
% des sièges Position
Législatives de 1988 97 363 0,5 % 1 / 207 0,5 % Coalition avec l'ADI
Législatives de 1990
Au sein de « Alliance démocratique islamique »
 ?  ? 0 / 207 0 % Coalition avec l'ADI
Législatives de 1993 48 721 0,2 % 1 / 207 0,5 % Opposition
Législatives de 1997 85 121 0,4 % 1 / 207 0,2 % Opposition
Législatives de 2002
Au sein de « Alliance nationale »
1 363 814 4,6 % 16 / 342 4,7 % Opposition
Législatives de 2008 148 892 0,4 % 1 / 342 0,3 % Opposition
Législatives de 2013 197 829 0,4 % 2 / 342 0,6 % Fusion avec la LMP-N

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Partners in Sindh: NPP merges with PML-N », sur The Express Tribune, (consulté le 13 mars 2014)
  2. (en) Barbara Crosette, « THE WORLD: Election Wednesday; After Zia, Pakistan Takes Well To Politics », sur The New York Times, (consulté le 13 mars 2014)
  3. (en) Élections de 2002 sur le site de l'Union interparlementaire. Consulté le 2 mars 2014.
  4. (en) « RESULTS OF PROVINCIAL ASSEMBLIES - 2002 », sur le site officiel de la Commission électorale du Pakistan (consulté le 7 mars 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]