Parti jeune finnois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parti jeune finnois
(fi) Nuorsuomalainen Puolue
Présentation
Fondation 1905
Scission de Parti finlandais
Disparition 1918
Fusionné dans Parti libéral finlandais (majorité)
Parti de la Coalition nationale (minorité)
Idéologie Fennomane, libéralisme

Le Parti jeune finnois (en finnois : Nuorsuomalainen Puolue) ou Parti fennomane-constitutionnel (en finnois : Perustuslaillis-Suomenmielinen Puolue) est un parti politique libéral et nationaliste du Grand-duché de Finlande. D'abord mouvement réformiste à partir des années 1870, il ne prend la forme d'un parti politique qu'en 1902[1] en réaction à la politique de russification de la Finlande.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1872 le premier représentant du Parti finlandais Yrjö Sakari Yrjö-Koskinen est élu[2]. Progressivement les jeunes du mouvement subissent des influences libérales et forment à la fin des années 1880 un groupe nommé « Jeune finnois » sous la direction de Jonas Castrén et de Lauri Kivekäs.

Ils sont accompagnés du groupe d'artistes politiquement actifs tels que Akseli Gallen-Kallela, Jean Sibelius, Juhani Aho, Minna Canth. En 1894 ce groupe devient un parti dans le parti, avant de devenir un parti complètement indépendant en 1905[3],[4],[5].

Après la guerre civile finlandaise en 1918, le Parti jeune finnois se scinde en deux nouveaux partis. La minorité conservatrice et monarchiste menée par Pehr Evind Svinhufvud fonde le Parti de la Coalition nationale aux côtés de la majorité des membres du Parti finlandais, alors que la majorité républicaine et libérale menée par Kaarlo Juho Ståhlberg fonde le Parti libéral finlandais avec la minorité du Parti finlandais[6].

Après la défaite de l'Empire allemand lors de la Première Guerre mondiale, et l'abdication de l’éphémère roi de Finlande Frédéric-Charles de Hesse-Cassel, par ailleurs beau-frère de l'empereur allemand Guillaume II, Ståhlberg est élu premier Président de la République de Finlande le 25 juillet 1919.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Année Voix % Sièges
1907 121 604 13,65
26 / 200
1908 115 201 14,23
26 / 200
1909 122 770 14,50
29 / 200
1910 114 291 14,44
28 / 200
1911 119 361 14,88
28 / 200
1913 102 313 14,13
29 / 200
1916 99 419 12,50
23 / 200
1917 ? ?
24 / 200

Un autre Parti jeune finnois[modifier | modifier le code]

Un petit parti de droite créé dans les années 1990 porte également le nom de Parti jeune finnois. Il a gagné deux sièges à la Diète lors des élections législatives de 1995, puis les a perdu lors des élections suivantes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) « Nuorsuomalainen puolue », Pieni tietosanakirja (consulté le 31 décembre 2011)
  2. Koskimies 1968, p. 161
  3. Paasivirta 1978, p. 330
  4. Autere 1910, p. 330
  5. Puntila 1963, p. 57
  6. (fi) Vesa Vares, « Suomalainen puoluehistoria: Murrosvuodet 1917–1919 », Université de Turku,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fi) Rafael Koskimies, Nuijamieheksi luotu - Yrjö Koskisen elämä ja toiminta vuosina 1860 - 1882, Otava, 1968
  • (fi) Juhani Paasivirta, Suomi ja Eurooppa: Autonomiakausi ja kansainväliset kriisit (1808-1914), Helsinki, Kirjayhtymä, 1978 (ISBN 9512615487)
  • (fi) Oskari Autere (ed.), Yhteiskunnallinen käsikirja, Helsinki, Kansanvalistusseura, 1910
  • (fi) L. A. Puntila, Suomen poliittinen historia 1809-1955, Keuruu, Otava, 1963
  • (fi) Jaakko Forsman et al., Pieni Tietosanakirja, Helsinki, Otava, 1925-1928 (lire en ligne)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • L’avènement de la démocratie représentative en Finlande, Parlement finlandais (lire en ligne)