Parti du progrès et de la citoyenneté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Parti du progrès et de la citoyenneté (PPC) est un ancien parti politique sénégalais, dont le leader était Me Mbaye Jacques Diop, syndic administrateur judiciaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parti est officiellement créé le 30 mai 2000.

Aux élections législatives de 2001, le PPC remporte 17 122 voix, soit 0,9 %, et obtient un siège sur les 120 que compte alors l'Assemblée nationale.

Lors du congrès d'avril 2002, il fusionne avec le Parti démocratique sénégalais (PDS).

Orientation[modifier | modifier le code]

Parti d'opposition à l'origine, le PPC a rallié la majorité présidentielle d'Abdoulaye Wade.

Ses objectifs déclarés étaient de « conquérir le pouvoir par les moyens démocratiques ; promouvoir le développement national ; éduquer le peuple sur les valeurs de solidarité, de progrès et de citoyenneté ; promouvoir le renforcement de l'unité africaine ».

Symboles[modifier | modifier le code]

Les couleurs violet et jaune, ainsi que le pêcheur avec un gilet de sauvetage sur sa pirogue et qui lance son filet sont ses symboles.

Organisation[modifier | modifier le code]

Son siège se trouvait à Rufisque.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]