Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie
Image illustrative de l’article Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie
Logotype officiel.
Présentation
Secrétaire permanent Emmanuel Ramazani Shadary
Fondation
Siège 3915, Croisement des Avenues Batetela et Pumbu,
Commune de Gombe, Kinshasa
Fondateur Joseph Kabila
Positionnement Centre gauche
Idéologie Social-démocratie
Couleurs Jaune et bleu
Site web http://pprd.cd
Représentation
Députés
52 / 500
Sénateurs
22 / 108

Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) est un parti politique de la République démocratique du Congo. Il a été initié au courant de l’année 2002 par l’ancien président de la République, Joseph Kabila. Plus de 200 membres cofondateurs ont signé l’acte de création du parti. Le parti se réclame du centre-gauche et prône la social-démocratie.

Histoire du PPRD[modifier | modifier le code]

Le , le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) est créé et se place « dans la lignée de Patrice Émery Lumumba et de Laurent-Désiré Kabila ». Il revendique une idéologie social-démocrate. Parmi les 253 personnes qui signent l'acte fondateur figure notamment Vital Kamerhe. Celui-ci est nommé ministre de l'Information du gouvernement de transition le 30 juin 2003. En 2004, il est élu Secrétaire général du PPRD[1].

Après l'élection présidentielle de 2006 remportée par Joseph Kabila, les élections législatives de 2006 voient la victoire de l'Alliance pour la majorité présidentielle (AMP) de Joseph Kabila, qui remporte près de 200 sièges, dont 111 pour le PPRD[2]. Vital Kamerhe est élu le 28 décembre 2006 président de l'Assemblée nationale.

Moïse Katumbi, gouverneur de la province du Katanga de février 2007 au 29 septembre 2015, personnalité importante du PPRD, qui avait soutenu Joseph Kabila en 2006 et 2011[3], démissionne du gouvernorat et du PPRD et se prépare à une candidature présidentielle. Il rejoint alors le Front citoyen 2016[4].

Idéologie[modifier | modifier le code]

L'idéologie du PPRD est la social-démocratie[5].

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Emmanuel Ramazani Shadary a été désigné secrétaire permanent du parti et a pris ses fonctions le dans le but de conduire la formation politique aux élections législatives et présidentielle de 2018.

Historique des dirigeants du PPRD[modifier | modifier le code]

Liste des secrétaires généraux Liste des secrétaires
généraux adjoints
2002 Ghislain Chikez Diemu 2002 Paul Bondoma
Ayanne Sombo Safi
Anastasie Moleko Moliwa
2004 Vital Kamerhe 2004

2005
Marie-Ange Lukiana Mufwankol
Philémon Mukendi
Maker Mwangu Famba
2007 Évariste Boshab 2007 Marie-Madeleine Mienze Kiaku
2015 Henri Mova Sakanyi 2015 Micheline Kulumba
Emmanuel Shadary
Tunda ya Kasende
Liste des secrétaires permanents
2018 Emmanuel Ramazani Shadary

Personnalités du PPRD[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Élections Voix % Sièges
2006 22.2
111 / 500
2011
62 / 500
2018
52 / 500


Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Mpisi, Le Kivu pour la paix!: Les actes de la conférence de Goma (janvier 2008), L'Harmattan, 2008, p. 14
  2. République démocratique du Congo-Assemblée nationale
  3. « Moïse Katumbi prouve sa loyauté et rassure Joseph Kabila sur sa réélection à la présidentielle de novembre 2011 »,
  4. « La République démocratique du Congo : de la fin de règne au règne sans fin ? », Note de l'IFRI
  5. +Rédaction Matininfos.net, « RDC: le PPRD, parti présidentiel vient de modifier ses statuts », sur Matininfos.NET - Information de la RDC en toute impartialité, (consulté le 21 mai 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]