Parti destourien libre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Parti destourien libre
Description de cette image, également commentée ci-après
Logotype officiel.
Nom arabe الحزب الدستوري الحر
Présentation
Fondation
Présidente Abir Moussi
Fondateur Hamed Karoui
Positionnement Extrême droite[1]
Adhérents 30 000 revendiqués (2019)[2]


Représentation
Députés (2019)
17 / 217
Orientations
Idéologie Bourguibisme[3]
Anti-islamisme[4]
Étatisme[5]
Souverainisme[5]
Populisme
Nationalisme[6]
Couleurs Rouge et blanc
Informations

Le Parti destourien libre (arabe : الحزب الدستوري الحر) est un parti politique tunisien fondé le par l'ancien Premier ministre Hamed Karoui sous le nom de Mouvement destourien, avant de prendre son nom actuel le . Le parti est dirigé par l'avocate et députée Abir Moussi.

Histoire[modifier | modifier le code]

Logo du Mouvement destourien.

Le , l'ancien ministre de Habib Bourguiba et Premier ministre de Zine el-Abidine Ben Ali, Hamed Karoui, lance une initiative pour rassembler les destouriens (constitutionalistes)[7], les sympathisants du Rassemblement constitutionnel démocratique de l'ancien président Zine el-Abidine Ben Ali[8] au sein d'un seul parti politique et lutter contre leur exclusion de la vie politique tunisienne. Le , il fonde le Mouvement destourien[9],[10] avec Abderrahim Zouari[11].

Le mouvement participe sans succès aux élections législatives de 2014 et ne remporte aucun siège. Le , Zouari est désigné candidat pour l'élection présidentielle organisée la même année[12],[13], avant de retirer sa candidature suite aux mauvais résultats du parti aux législatives, le parti ayant ensuite appelé les Tunisiens à voter pour Béji Caïd Essebsi[14].

Le , à l'occasion du congrès constitutif du parti, l'avocate Abir Moussi est élue présidente du Mouvement destourien[15], succédant à Hamed Karoui, le même congrès élisant Hatem Lamari comme secrétaire général du parti[16]. Le mouvement devient le Parti destourien libre le [8].

En vue des élections législatives tunisiennes de 2019, le parti arrive troisième d'un sondage de Sigma Conseil[17].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Année Voix % Rang Sièges Gouvernements
2019 189 356 6,63 3e
17 / 217

Élections présidentielles[modifier | modifier le code]

Année Candidat Voix % Résultat
2014 Abderrahim Zouari 2 701 0,08 28e
2019 Abir Moussi 135 461 4,02 9e

Députés[modifier | modifier le code]

Lors des élections législatives de 2019, le parti remporte 17 sièges à l'Assemblée des représentants du peuple[18] :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Khalil Aidani, « La nouvelle extrême-droite tunisienne », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 10 avril 2019).
  2. « Abir Moussi : le PDL est une réalité sur le terrain et il compte 30.000 adhérents », sur espacemanager.com, (consulté le 30 juin 2019).
  3. « Congrès constitutif du Mouvement destourien : le parti revendique son héritage bourguibien », sur businessnews.com.tn, (consulté le 10 avril 2019).
  4. « Abir Moussi : » Notre objectif, un gouvernement sans les islamistes » », sur realites.com.tn, (consulté le 30 juin 2019).
  5. a et b Thierry Brésillon, « L'ombre du doute plane sur le processus électoral tunisien », sur middleeasteye.net, (consulté le 1er juillet 2019).
  6. Mohamed Kerrou, « Tunisie : la victoire de Kaïs Saïed, une percée électorale des populistes ? », sur lepoint.fr, (consulté le 20 octobre 2019).
  7. « Tunisie : Hamed Karoui lance une initiative pour rassembler les destouriens », sur news.gnet.tn, (consulté le 1er juillet 2019).
  8. a et b « Le Mouvement destourien rebaptisé le Parti destourien libre », sur shemsfm.net, (consulté le 26 mai 2018).
  9. Journal officiel de la République tunisienne - Annonces légales, réglementaires et judiciaires, no 117, 28 septembre 2013
  10. « « Le Mouvement destourien » fondé par Hamed Karoui légalisé », sur leaders.com.tn, (consulté le 26 mai 2018).
  11. « Tunisie-Politique : les vieux loups destouriens sortent du bois », sur kapitalis.com, (consulté le 1er juillet 2019).
  12. « Abderrahim Zouari officiellement candidat du Mouvement destourien à la présidentielle », sur businessnews.com.tn, (consulté le 26 mai 2018).
  13. « Tunisie : Abderrahim Zouari sera le candidat du Mouvement destourien à l'élection présidentielle », sur babnet.net, (consulté le 1er juillet 2019).
  14. « Présidentielle : le Mouvement destourien appelle à voter Caïd Essebsi », sur kapitalis.com, (consulté le 1er juillet 2019).
  15. Brahim Oueslati et Fawzia Zouari, « Tunisie : Abir Moussi, portrait d'une Benaliste convaincue », sur jeuneafrique.com, (consulté le 23 mai 2019).
  16. « Congrès du Mouvement destourien : Abir Moussi présidente, Hatem Lamari, secrétaire général », sur espacemanager.com, (consulté le 1er juillet 2019).
  17. « Sondage Sigma Conseil : Nabil Karoui et son parti toujours en tête », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 18 août 2019).
  18. Maher Chaabane, « Tunisie : les 217 députés de la nouvelle ARP », sur leconomistemaghrebin.com, (consulté le 21 octobre 2019).