Parti des citoyens européens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parti des citoyens européens
Présentation
Président Philippe Mazuel
Fondation
Idéologie Fédéralisme
Écologie
Social-libéralisme
Couleurs vert et bleu
Site web www.pace-europe.eu/fr

Le Parti des citoyens européens (PACE) est un parti politique européen fondé le 9 mai 2007 à Bruxelles à l'occasion des 50 ans de la signature des Traités de Rome. Enregistré comme association internationale de droit belge (AISBL) à Bruxelles, le parti a vocation à être présent dans l'ensemble des pays membres de l'Union européenne et ses membres sont des citoyens européens issus de l'ensemble des pays membre, ou sont des citoyens de pays tiers qui partagent l'ensemble des valeurs de l'Union européenne et du Parti des citoyens européens. PACE est essentiellement actif en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Belgique et en Roumanie.

Historique[modifier | modifier le code]

Projet politique et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le citoyen européen au cœur du projet[modifier | modifier le code]

L'idée des fondateurs de PACE est que la relance de la construction européenne ne pourra se faire que par les citoyens européens directement, qui doivent s'approprier les nouvelles étapes de la construction du projet européen. L'opinion publique européenne doit s'organiser au sein de l'espace politique européen. C'est pour redonner toute leur place aux citoyens européens que les fondateurs ont créé le Parti des citoyens européens, "mouvement environnementaliste et social de niveau européen qui portera le sigle "PACE" en référence à la vocation de paix que les pères fondateurs ont voulu conférer au projet européen"[1].

Création d'un État fédéral[modifier | modifier le code]

Le projet de PACE repose sur la création d'un État fédéral européen parmi quelques États qui souhaitent avancer ensemble dans les domaines de l'Europe sociale, l'Europe fiscale, l'Europe de la défense, l'union énergétique, et surtout l'Europe politique et démocratique[2].

Positionnement politique[modifier | modifier le code]

PACE se définit comme étant un mouvement écolo-social-libéral.

Mouvement environnementaliste, PACE considère que les enjeux environnementaux constituent le plus grand défi de cette génération. Le changement climatique, la qualité de l'air, de l'eau, la préservation de la biodiversité et tant d'autres sont les enjeux dont dépendent dans un avenir proche la survie de l'Homme et de la durabilité de son mode de vie. Or, seule l'Union européenne peut porter avec force au niveau mondial les propositions qui répondent à ces enjeux.

Mouvement social car, selon PACE, l'Europe se doit de protéger son modèle social qui fait sa particularité et sa force, son attractivité et sa cohésion. Les principes de solidarité et de justice doivent guider l'action de l'Union européenne. Alors que le modèle social est menacé, l'Europe doit permettre de le protéger et de le pérenniser.

Mouvement libéral, enfin, car la créativité de chacun, qu'elle soit artistique ou économique, doit être libre, encouragée et facilitée. Il s'agit aussi d'un libéralisme sociétal.

Multilinguisme[modifier | modifier le code]

Une caractéristique essentielle de PACE est le multilinguisme[2]. PACE reconnait l'existence de 24 langues officielles (bulgare, tchèque, danois, allemand, estonien, grec, anglais, espagnol, français, gaélique, croate, italien, letton, lituanien, hongrois, maltais, néerlandais, polonais, portugais, roumain, slovaque, slovène, finnois, suédois) dont 3 langues de travail (anglais, allemand et français) et s'efforce de travailler et communiquer dans autant de langues que possible, pour éviter le rejet que provoquerait chez les citoyens l'usage d'une langue "étrangère" et pour des raisons démocratiques.

Activités[modifier | modifier le code]

Journée de la citoyenneté européenne[modifier | modifier le code]

Afin de commémorer la création de la citoyenneté européenne par le traité de Maastricht signé le 7 février 1992, PACE a décidé de créer la Journée de la citoyenneté européenne dont la première édition s'est déroulée à Paris le 7 février 2015.

Fête de l'Europe[modifier | modifier le code]

PACE célèbre chaque année la fête de l'Europe, le 9 mai, afin de "rendre hommage aux héros morts pour la liberté de l'Europe". C'est à cette occasion qu'a été inaugurée en 2014 une antenne locale du parti à Hénin-Beaumont à l'occasion de la fête de l'Europe[3].

Université d'été[modifier | modifier le code]

PACE organise chaque été au mois d'août son université d'été. La première a eu lieu en 2012 à Céreste (Provence). Les suivantes se sont déroulées à Berlin en 2013, à Madrid en 2014 puis à Bucarest en 2015. 

Foire internationale du livre de Leipzig[modifier | modifier le code]

PACE était présent en mars 2015 à Leipzig pour présenter son premier ouvrage intitulé Donne une voix à l'Europe, à ce jour publié en allemand et en français[4][réf. insuffisante].

Organisation et structure[modifier | modifier le code]

PACE est géré par un conseil d'administration élu lors de l'Assemblée générale du 13 juin 2015 et composé pour la mandature 2015-2016 de 5 administrateurs : Philippe Mazuel (président), Alexandra Karwat (vice-présidente), Rodolph Castel (trésorier), Caroline Von Dungern et Filip Dumitriu[5].

Il existe à ce jour 5 sections territoriales, chacune ayant à sa tête un délégué de section :

  • Artois-Bassin minier (France), dont le délégué est Audric Alexandre,
  • Berlin (Allemagne), dont la déléguée est Alexandra Karwat,
  • Düsseldorf (Allemagne), dont la déléguée est Caroline Von Durgern,
  • Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai (France), dont la déléguée est Diana Dumitrica,
  • Paris (France), dont le délégué est Tristan Tottet.

PACE dispose également d'adresses à Berlin (Allemagne), Brighton (Royaume-Uni), Bruxelles (Belgique) et Hénin-Beaumont[6].

Participation aux élections[modifier | modifier le code]

Élections européennes de mai 2014[modifier | modifier le code]

PACE a soutenu la candidature de Guy Verhofstadt à la présidence de la Commission européenne lors des élections européennes de mai 2014.

Référendum britannique en 2016[modifier | modifier le code]

PACE s'engage pour le refus du Brexit dans la campagne du référendum anglais qui aura lieu en juin 2016.

Élections françaises de 2017[modifier | modifier le code]

Philippe Mazuel, président de PACE et chevalier de la Légion d'honneur, annonce sa candidature à l'élection présidentielle française le 9 mai 2015 lors de la fête de l'Europe[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nos idées - PACE Europe », sur www.pace-europe.eu
  2. a et b « Donne une voix à l'Europe - Revue N°1 », sur calameo.com (consulté le 17 décembre 2015)
  3. « Hénin-Beaumont : le Parti des citoyens européens rend hommage aux «héros morts pour la liberté» », sur La Voix du Nord (consulté le 17 décembre 2015)
  4. « Donne une voix à l'Europe ! Revue n° 1 - PACE Europe », sur www.pace-europe.eu (consulté le 17 décembre 2015)
  5. « Assemblée générale 2015 de PACE Europe », sur www.pace-europe.eu (consulté le 17 décembre 2015)
  6. « Hénin-Beaumont : le micro-parti PACE implante son antenne régionale dans la commune », sur La Voix du Nord (consulté le 17 décembre 2015)
  7. « Hénin-Beaumont: PACE a déjà son candidat à la présidentielle », sur La Voix du Nord (consulté le 17 décembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]