Parti communiste d'Inde (maoïste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Parti communiste d'Inde ni Parti communiste d'Inde (marxiste).
Parti communiste d'Inde (maoïste)
Image illustrative de l'article Parti communiste d'Inde (maoïste)

Idéologie Maoïsme
Communisme
Marxisme-léninisme
Objectifs Destruction de l'état Indien et établissement de la Démocratique Populaire
Statut Actif
Fondation
Date de formation
Fondé par fusion du Centre communiste maoïste (MCC) et du Parti communiste d'Inde (Marxiste-léniniste) Guerre populaire
Pays d'origine Drapeau de l'Inde Inde
Actions
Mode opératoire assassinat, sabotage, maquis, guérilla
Zone d'opération Drapeau de l'Inde Inde
(principalement dans le Corridor rouge)
Période d'activité -en cours
Organisation
Chefs principaux Muppala Lakshmana Rao
Membres  • People's Liberation Guerrilla Army: 8,000 – 9,000 (Septembre 2013)
 • People's Militia (armés d'arcs, de flèches et de machettes): 38,000[1]
Financement  • Exploitation minière
 • Donations de fermiers et de travailleurs
Répression
Considéré comme terroriste par Drapeau de l'Inde Inde Drapeau des États-Unis États-Unis
Rébellion naxalite

Le Parti communiste d’Inde (maoïste) est un parti politique indien qui a été fondé le 21 septembre 2004, à partir de la fusion du Parti communiste d'Inde (Marxiste-léniniste) Guerre populaire (ou PCI(ml)) et du Centre communiste maoïste (ou MCC). Les maoïstes de l'Inde (dont le parti est l'une des principales composantes) sont connus sous le nom populaire de « naxalistes », en raison du rôle joué par l'insurrection armée de la région du Naxalbari (District de Darjeeling au Bengale-Occidental) en 1967. Le Parti communiste d'Inde (maoïste) fait également partie du regroupement maoïste international Mouvement révolutionnaire internationaliste.

L'organisation est considérée comme terroriste par le gouvernement indien[2], ainsi que par les États-Unis[3].

Le Parti communiste d'Inde (maoïste) considère l'Inde comme un pays semi-colonial semi-féodal, ce qui impose de mener une « révolution démocratique ». La question agraire est au centre des préoccupations et la manière de la mener était à la source de divergences à la fin des années 1960, ayant mené à l'existence de deux courants maoïstes (le PCI(ml) et le MCC). Les « naxalistes » mènent ainsi la lutte armée dans tout le pays et ont une présence forte dans neuf États de l'Inde centrale ; leur ligne est celle de l'élimination des ennemis de classe dans les campagnes.

Il est actuellement dirigé par Muppala Lakshmana Rao.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kamal Kumar, « Analysis: India's Maoist challenge », Al Jazeera,‎ (lire en ligne)
  2. Indian Maoist party termed terrorist group, United Press International, 23 juin 2009
  3. http://www.america.gov/st/washfile-english/2007/April/20070425112939idybeekcm0.9128382.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]