Parti andalou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parti andalou
(es) Partido Andalucista
Présentation
Fondation
Disparition
Positionnement politique Centre gauche
Site web www.partidoandalucista.org

Le Parti andalou (en espagnol, Partido Andalucista) est un parti politique régionaliste de centre gauche d'Andalousie.

Présentation[modifier | modifier le code]

Ce mouvement régionaliste a une présence significative dans les provinces de Cadix et de Séville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Jeunesse andalouse, l'organisation des jeunes du PA.

Fondé en 1965 comme Alliance socialiste d'Andalousie (Alianza Socialista de Andalucía), il change son nom en Parti socialiste andalou en 1976, puis en Parti socialiste andalou - Parti andalou (PSA-Partido Andaluz) en 1979. Il adopte son nom actuel en 1984.

En 1982, il décroche trois sièges aux premières élections au Parlement d'Andalousie. Il demeure représenté au sein de cette Assemblée jusqu'aux élections régionales du , où le parti se présente au sein de la Coalition andalouse (Coalición Andalucista) avec la quasi-totalité des partis du nationalisme andalou. Cette alliance est un échec puisque le PA perd sa représentation au Parlement d'Andalousie.

Une scission a lieu en 2001, créant un Parti socialiste d'Andalousie (Partido Socialista de Andalucía) dirigé par Pedro Pacheco. Elle prend fin en 2012, avec le retour au sein du Parti andalou.

Pour les élections européennes de juin 2009, il fait partie de la Coalition pour l'Europe, avec d'autres partis régionalistes.

Lor de son XVIIe congrès extraordinaire le 12 septembre 2015, le PA approuve par 243 voix pour, 57 contre et 2 absentions sa dissolution[1].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Congrès des députés[modifier | modifier le code]

Résultats du PA en Andalousie
Année Tête de liste Voix % Sièges
1979 Alejandro Rojas-Marcos 325 842 11,07
5 / 350
1982 Alejandro Rojas-Marcos 77 068 2,26
0 / 350
1986 Alejandro Rojas-Marcos 94 008 2,79
0 / 350
1989 Alejandro Rojas-Marcos 212 687 6,87
2 / 350
1993 Salvador Pérez Bueno 96 513 2,41
0 / 350
1996 María del Mar Calderón 134 800 3,12
0 / 350
2000 José Núñez Castain 206 255 5,11
1 / 350
2004 José Antonio González 181 868 4,04
0 / 350
2008[2] José Antonio González 68 679 1,52
0 / 350
2011 Fernando Álvarez-Ossorio 76 999 1,77
0 / 350

Parlement d'Andalousie[modifier | modifier le code]

Année Tête de liste Voix % Sièges
1982 Luis Uruñuela 153 709 5,39
3 / 109
1986 Luis Uruñuela 196 947 5,77
2 / 109
1990 Pedro Pacheco 296 496 10,75
10 / 109
1994[3] Alejandro Rojas-Marcos, Pedro Pacheco 208 862 5,79
2 / 109
1996 Pedro Pacheco 287 764 6,66
4 / 109
2000 Antonio Ortega García 300 356 7,43
5 / 109
2004 Antonio Ortega García 276 674 6,16
5 / 109
2008[2] Julián Álvarez Ortega 124 243 2,76
0 / 109
2012 Pilar González 96 608 2,50
0 / 109
2015 Antonio Jesús Ruiz 60 679 1,53
0 / 109

Parlement de Catalogne[modifier | modifier le code]

Année Tête de liste Voix % Sièges
1980 Francisco Hidalgo 71 841 2,66
2 / 135

Dirigeant[modifier | modifier le code]

Antonio Jesús Ruiz est secrétaire général du parti depuis 2012.

Jeunesses andalouses[modifier | modifier le code]

Le mouvement des Jeunesses andalouses (Juventudes Andalucistas) est fondé en 1983 à Cordoue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « El Partido Andalucista pone fin a cuatro décadas de historia », sur SUR.es,‎ (consulté le 23 janvier 2016)
  2. a et b Au sein de la Coalition andalouse (es).
  3. Avec le Parti andalou de progrès (es) qui a obtenu un siège.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]