Parthénolide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Parthénolide
Image illustrative de l’article Parthénolide
Identification
Nom UICPA (1aR,7aS,10aS,10bS)-1a,5-diméthyl-8-méthylène-2,3,6,7,7a,8,10a,10b-octahydrooxiréno[9,10]cyclodéca[1,2-b]furan-9(1aH)-one
Synonymes

4xi-germacra-1(10),11(13)-dién-12-oate de 4,5-époxy-6.alpha.- hydroxy-gamma-lactone

No CAS 20554-84-1
No ECHA 100.220.558
No RTECS LY4220000
PubChem 5353864
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule C15H20O3  [Isomères]
Masse molaire[1] 248,3175 ± 0,0143 g/mol
C 72,55 %, H 8,12 %, O 19,33 %,
Propriétés physiques
fusion 113−115 °C

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le parthénolide est une lactone sesquiterpénique produite par la grande camomille (Tanacetum parthenium) en grande concentration dans ses fleurs et fruits.

La grande camomille est une plante classique de la médecine non conventionnelle ou naturelle. En tablettes ou décoctions, elle soulagerait la migraine, préviendrait les caillots. Elle serait anti-inflammatoire et soulagerait arthrite, dysménorrhée et dyspepsie. Le parthénolide en serait le principe actif principal, dont le contenu est précisé par nombre de vendeurs de camomille.

L'insolubilité dans l'eau en limite les indications et les effets et sans parler même de son intérêt potentiel en oncologie, justifierait les recherches actuelles.

Actions biologiques[modifier | modifier le code]

Entre autres actions possibles, elle s'opposerait in vivo (Robert Clarke février 2010) à la résistance des cellules de cancer du sein au tamoxifène.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.