Partenavia P.68

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Partenavia P.68
Image illustrative de l’article Partenavia P.68
Un P.68B Victor en vol.

Constructeur aéronautique Partenavia
Premier vol
Nombre construit 450+
Motorisation
Moteur Lycoming IO-360-A1B6
Puissance 2 x 200 ch
Dimensions
Envergure 12 m
Longueur 9,55 m
Hauteur 3,40 m
Surface alaire 18,6 m2
Nombre de places 6
Masses
Masse à vide 1420 kg
Masse maximum 2084 kg
Performances
Vitesse de croisière 301 km/h
Plafond 5 490 m
Vitesse ascensionnelle 6 m/s

Le Partenavia P.68 est un avion léger bimoteur à six places, conçu par Luigi Pascale (en) et fabriqué par le constructeur italien Partenavia. Il réalise son premier vol le et a été construit à plus de 450 exemplaires[1]. Depuis la faillite de Partenavia en 1998, le P.68 est construit et commercialisé par Vulcanair (en).

Historique[modifier | modifier le code]

Le Partenavia P.68 Victor réalise son premier vol le et est certifié en . C'est un avion monoplan à ailes hautes disposant de deux moteurs à pistons Lycoming IO-360-A1B6 de 200 ch chacun, et à train tricycle fixe. Mesurant 9,2 m de long et 12 m d'envergure, d'une masse maximale au décollage de 1 860 kg, il peut transporter 6 personnes[2],[3].

Le P.68B Victor, certifié en , fait passer la longueur à 9,35 m. En dérivent les versions P.68R Victor et P.68C, certifiées respectivement en et , qui font passer la longueur à 9,55 m, et disposent d'un train d'atterrissage rétractable pour le P.68R et d'un radar météorologique pour le P.68C. Le P68C-TC, certifié en , est quant à lui équipé de moteurs avec turbocompresseur Lycoming TO-360-C1A6D de 210 ch chacun.

Dérivé du P.68B et certifié en , le P.68 Observer est un avion de reconnaissance muni d'un nez transparent. Une version P.68-TC Observer équipée de moteurs avec turbocompresseur est certifiée en . Le P.68 Observer 2 est une version modernisée du P.68 Observer certifiée en .

Le AP68TP-300 Spartacus, certifié en , dispose d'un fuselage allongé à 9,90 m et de deux turbopropulseurs Allison 250-B17C de 328 ch chacun. Le AP68TP-600 Viator certifié en allonge encore le fuselage et peut transporter jusqu'à 11 personnes.

En , Vulcanair (en) acquiert le certificat de type, les pièces détachées et l'usine à Milan du P.68[4]. L'entreprise commercialise les versions P.68R, P.68C, P.68C TC, P.68TC Observer, P.68 Observer 2 et AP68TP-600 A-Viator[5].

Versions[modifier | modifier le code]

P.68 Observer appartenant à l'Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya.
AP68TP-600 Viator, avec son fuselage allongé et son train rétractable.
Comparatif des différentes versions du P.68[3].
Modèle Certification Moteur Longueur
P.68 Victor Lycoming IO-360-A1B6 9,2 m
P.68B Victor 9,35 m
P.68R 9,55 m
P.68C 9,55 m
P.68C-TC Lycoming TO-360-C1A6D 9,55 m
P.68 Observer Lycoming IO-360-A1B6 9,43 m
AP68TP-300 Spartacus Allison 250-B17C 9,90 m
P.68-TC Observer Lycoming TIO-360-C1A6D 9,15 m
AP68TP-600 Viator Allison 250-B17C 10,89-11,27 m
P.68 Observer 2 Lycoming IO-360-A1B6 9,15-9,54 m

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) James Wynbrandt, « An Italian Light Twin Returns To Claim Its Star », sur Plane & Pilot Magazine, (consulté le )
  2. (en) Federal Aviation Administration, Type Certificate Data Sheet A31EU, (lire en ligne [PDF])
  3. a et b (en) Agence européenne de la sécurité aérienne, Type Certificate Data Sheet EASA. A.385 - Vulcanair P.68, (lire en ligne [PDF])
  4. (en) « Vulcan Air resurrects Partenavia P.68 line », sur Flight Global, (consulté le )
  5. (en) « Vulcan Air », sur vulcanair.com (consulté le )