Parrot Bebop Drone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Parrot Bebop drone
Description de cette image, également commentée ci-après
Un Parrot Bebop à Dubai
Type Multirotor
Constructeur Drapeau de la France Parrot
Mise sur le marché 2014
Retrait encore vendu
Piloté par smartphone et tablette
Motorisation
Moteur Brushless Outrunner
Nombre 4
Type électrique
Autonomie 11 minutes
Performances
Vitesse maximale 46,8 km/h
Rayon d'action 250 m
Dimensions
Envergure 28 cm
Longueur 32 cm
Épaisseur 3,6 cm
Masses
Avec batterie 390 g
Ordinateur
Système d'exploitation Linux
Processeur Parrot P7 double cœur
Mémoire flash 8 Go
Caméra
Caméra embarquée Oui Oui
Résolution 1 920 × 1 080 p
Capteurs
GPS Oui Oui
Autres Accéléromètre, baromètre, caméra de stabilisation verticale, capteur à ultrasons, gyroscope, magnétomètre

Le Parrot Bebop Drone est un drone civil quadrirotor du constructeur français Parrot[1] sorti en 2014. Il est piloté depuis une application via smartphone ou tablette, grâce à un réseau Wi-Fi spécifique émis par le drone. Il est destiné au divertissement mais aussi à la prise de vue aérienne, disposant d'une caméra haute définition stabilisée. Il succède à l'AR.Drone de 2e génération. En fin d'année 2015, il est remplacé par le Parrot Bebop 2[2] mais reste néanmoins disponible sur le marché.

Pilotage[modifier | modifier le code]

Le pilotage s'effectue depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur fonctionnant sous Android, iOS, Windows Phone ou Windows 8, avec l'application Freeflight 3. Le pilote utilise des joysticks et des boutons apparaissant à l'écran, ainsi que l'accéléromètre du périphérique. Le drone envoi en temps réel les images qu'il filme au smartphone, ce qui permet à l'utilisateur de piloter son engin sans vue directe (c'est-à-dire qu'il ne le voit pas). On peut effectuer des figures préenregistrées, déclencher à tout moment l'enregistrement vidéo ou la prise de photographie, visualiser la situation de l'aéronef sur une carte ou encore son niveau de batterie[3]. L'autonomie est de 22 minutes en utilisant les deux batteries vendues avec le drone, soit 11 minutes chacune[4].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Le Parrot Bebop est un quadrirotor, comportant quatre moteurs sans balais à rotor externe (ou brushless outrunner) électriques. Il mesure 28 cm d'envergure, 32 cm de longueur et 3,6 cm d'épaisseur, ce qui le rend nettement plus petit que son prédécesseur, l'AR.Drone. Sa masse est de 390 g avec sa batterie. Le rayon d'action du drone est annoncé de 300 m par Parrot[5], mais il dépend du périphérique de pilotage utilisé et semble bien moins élevé dans les faits[1]. Il peut par contre être amélioré avec l'utilisation du Parrot Skycontroller. Le drone embarque un processeur double cœur Parrot P7 fonctionnant avec le système d'exploitation Linux (le SDK est disponible pour les développeurs) et un processeur graphique quadri-cœur. Il comporte une mémoire flash de 8 Go, permettant de stocker les vidéos et photos prises lors du vol. L'utilisateur peut ensuite les importer sur son ordinateur via un câble micro-USB. La caméra a une définition de 1 920 × 1 080 p de 14 mégapixels avec un angle de vue de 180°. Elle est stabilisée numériquement sur trois axes[6].

Le Skycontroller[modifier | modifier le code]

Le Skycontroller

Le Parrot Skycontroller est une télécommande (ou radiocommande) destinée à piloter le Bebop. Elle présente deux joysticks physiques et plusieurs boutons pouvant contrôler différents paramètres du drone. Un smartphone ou une tablette peut être installé dessus, faisant office d'écran notamment pour visualiser les images filmées par le drone. Le Skycontroller permet aussi avec ses plus puissantes antennes Wi-Fi d'élargir le rayon d'action du drone à deux kilomètres[7]. Son poids est d'un peu plus d'1,5 kg. L'utilisation de lunettes vidéo pour pilotage en immersion (ou lunettes FPV) est rendu possible avec cet accessoire, via une prise HDMI. Il utilise les mêmes batteries que le Bebop, qui lui confèrent une autonomie de 150 minutes[8] chacune.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Parrot Bebop Drone a été annoncé au salon AUVSI (en) à Orlando (États-Unis) le , après deux ans de recherche et développement[6]. Il a été commercialisé à partir de la fin d'année 2014, à 499 €[9] et 899 €[10] pour le pack incluant le Skycontroller. Il succède à l'AR.Drone, qui reste néanmoins en vente avec des prix plus abordables.

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Aurélien Audy, « Drone Bebop de Parrot : plus stable tu meurs ! », sur Clubic,
  2. Audrey Œillet, « Parrot Bebop 2 : un drone plus performant, plus lourd, et plus cher », sur Clubic.com (consulté le 18 décembre 2015)
  3. « Tutoriel pour piloter le Parrot Bebop drone », sur www.parrot.com,
  4. Eric Dupin, « Parrot lance son nouveau drone le BeBop, une « caméra volante » », sur Presse-citron,
  5. « Parrot Bebop Drone : Le ciel vous appartient avec le nouveau Drone caméra Full HD de Parrot » [PDF], sur parrot.com,
  6. a et b « Comparatif Parrot Bebop Drone vs AR.Drone 2.0 », sur blog.parrot.com,
  7. David Nogueira, « Prise en main Parrot Bebop Drone + Skycontroller », sur 01Net,
  8. (mul) « Parrot Bebop Drone + Skycontroller », sur parrot.com (consulté le 12 mai 2015)
  9. (mul) « Debop Drone », sur Store Parrot (consulté le 13 mai 2015)
  10. (mul) « Bebop Drone et Skycontroller », sur Store Parrot (consulté le 13 mai 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :