Parlement du Sénégal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Sénégal image illustrant un parlement
Cet article est une ébauche concernant le Sénégal et un parlement.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Parlement du Sénégal
Type
Type monocaméral

Dakar

Divers
Site web www.assemblee-nationale.sn

La composition du Parlement du Sénégal a varié au cours de son existence. Longtemps monocaméral, il a été à nouveau doté de deux chambres de mai 2007 à septembre 2012, date à laquelle le Sénat a été à nouveau supprimé[1],[2],[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Composition[modifier | modifier le code]

L'Assemblée nationale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Assemblée nationale du Sénégal.

Le Sénat[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Sénat du Sénégal.

Mis en place une première fois en janvier 1999 sous le régime du président Abdou Diouf, le Sénat avait été supprimé, pour des raisons d'économies, à la suite d'un référendum constitutionnel organisé le 7 janvier 2001. Rétabli en 2007, il est à nouveau supprimé en 2012[1],[2],[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Ibrahima Ly, Contribution à l'étude du parlement sénégalais depuis 1978, Université de Dakar, Faculté des sciences juridiques et économiques, Section droit public, 1986 (mémoire de DEA)
  • (fr) Saliou M'baye, « La représentation du Sénégal au Parlement français sous la Seconde République (1848-1851) », Dakar, Bulletin de l'IFAN, série B, tome 38, n° 3, 1976, p. 517-551.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ursula Soares, « Les économies liées à la suppression du Sénat financeront les victimes des inondations », RFI,‎ (lire en ligne)
  2. a et b Sud Quotidien, « Les parlementaires approuvent la suppression du Sénat », Courrier international,‎ (lire en ligne)
  3. a et b « Conseil des ministres du 30 août 2012 », Gouvernement du Sénégal,‎ (consulté le 23 juin 2014)