Parklife

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le titre, voir Parklife (chanson).

Parklife est le troisième album du groupe pop-rock britannique Blur, sorti le 25 avril 1994. C'est avec cet opus que le groupe parvient à affirmer sa notoriété, déjà croissante à l'époque. Le single Girls & Boys sera un des titres les plus souvent repris en concert, et surtout un des plus connus du groupe.

Genèse et enregistrement[modifier | modifier le code]

Après le succès modeste de Modern life is rubbish, second album visant à s'élever face à l'influence de la musique grunge et a redonner de la couleur à la musique britannique. Le groupe mené par Albarn reprend le chemin des studios en octobre 1993 pour y enregistrer un troisième album avec leur habituel producteur Stephen Street. Il s'agit donc de Parklife, sortit en janvier 1994 soit un an après son enregistrement. Ce dernier album étant le résultat d'enregistrement au coup par coup avec un groupe qui a fait appel aux influences de chacun : The kinks pour Damon albarn, Wire pour Graham Coxon et enfin Duran Duran pour Alex james.[5]

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  1. Girls & Boys
  2. Tracy Jacks
  3. End of a Century
  4. Parklife (avec Phil Daniels)
  5. Bank Holiday
  6. Badhead
  7. The Debt Collector
  8. Far Out
  9. To the End
  10. London Loves
  11. Trouble in the Message Centre
  12. Clover over Dover
  13. Magic America
  14. Jubilee
  15. This Is a Low
  16. Lot 105

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Evans, « Blur - Parklife », Rolling Stone, 30 juin 1994.
  2. (en) Johnny Dee, « Blur - Parklife », NME, avril 1994.
  3. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Blur - Parklife », AllMusic.
  4. (en) Lindsay Zoladz, « Blur - 21 », Pitchfork media, 31 juillet 2012.
  5. (en) Interviews by Caroline Sullivan, « How we made: Graham Coxon and Stephen Street on Parklife by Blur », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)