Park Kyung-ni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Park.

Park Kyung-ni
Image illustrative de l’article Park Kyung-ni

Hangeul 박경리

Bak Kyeong-ri (ou Park Kyung-ri : 박경리, 朴景利), -, est une romancière sud-coréenne née à Tongyeong sous le nom de Bak Geum-i (박금이, 朴今伊) et qui a vécu à Wonju. Son œuvre la plus remarquable est La terre (Toji), une saga en cinq parties et 16 volumes sur l'histoire coréenne des 19 et 20e siècles. Saga qui fut adaptée par la suite en film et en opéra[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle naît le 2 décembre 1926[2]. Elle se marie avec Kim Haeng-do et a deux enfants.Son mari meurt pendant la Guerre de Corée et son fils peu après. Elle part ensuite à Séoul travailler dans une banque et élève seule sa fille.

Elle publie sa première nouvelle, Calcul (Gyesan), dans la revue Littérature contemporaine (Hyundae Munhak) puis L'âge de la méfiance (Bulsin sidae) et L'âge des ténèbres (Amheuk sidae), deux œuvres fortement inspirées de sa vie. En 1958, elle remporte le Prix de littérature contemporaine (Hyundae Munhak). À partir des années 1960, elle s'intéresse davantage aux questions sociales et à l'histoire de la Corée et publie Les filles du pharmacien Kim (Kim yakgugui ttaldeul) puis La terre (Toji) une épopée en cinq parties écrite entre 1969 et 1994 qui présente le destin de 700 personnages entre 1897 et la libération de la domination japonaise en août 1945. Depuis, elle n'a publié que quelques articles et un recueil de poèmes. En 1977, elle remporte le Prix Weol-tan[3].

Park Kyung-ni meurt le d'une attaque cérébrale. Elle est la belle-mère du poète Kim Ji-ha.

En 2011, la Fondation culturelle de Toji crée le Prix Park Kyung-ni en l'honneur de la romancière[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 계산 Calcul (1955)
  • 흑흑백백 Le noir est noir et le blanc est blanc (1956)
  • 불신시대 L'âge de la méfiance (1957)
  • 연가 Chansons d'amour
  • 벽지 Coin reculé (1958)
  • 암흑시대 L'âge des ténèbres (1958)
  • 표류도 Îles dérivantes (1959)
  • 김약국의 딸들 Les filles du pharmacien Kim (1962)
  • 파시 Marché aux poissons (1963)
  • 시장과 전장 Le marché et le champ de bataille (1965)
  • 녹지대 Zone verte (1965)
  • 토지 La terre (1969-1994)
  • 내 마음은 호수 Mon cœur est un lac (1961)
  • 푸른 은하 Galaxie bleue

Références[modifier | modifier le code]

  1. Park Kyung Ni: South Korean novelist – Author whose epic novel, Toji, is regarded as one of the greatest contributions to Korean literatureThe Times (June 8, 2008) (Retrieved on July 10, 2008)
  2. Soit le 28e jour du 10e mois lunaire.
  3. (en) « Giant of Korean Literature Dies at Age 82 », sur donga.com, (consulté le 29 septembre 2014).
  4. Les Coréens dans l'histoire, « Park Kyung-ni, auteur de l’épopée « Toji » (« La Terre »)  », KBSworld, le 5 mai 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]