Parc zoologique de Varsovie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jardin zoologique de Varsovie
(Ogród Zoologiczny w Warszawie)

Image illustrative de l’article Parc zoologique de Varsovie
Image illustrative de l’article Parc zoologique de Varsovie
L'hippopotarium du zoo.

Date d'ouverture 1928
Situation Varsovie, Pologne
Superficie 40 ha
Latitude
Longitude
52° 15′ 28″ nord, 21° 01′ 20″ est
Nombre d'animaux 4 203
Nombre d'espèces 533
Site web www.zoo.waw.plVoir et modifier les données sur Wikidata
Géolocalisation sur la carte : Pologne
(Voir situation sur carte : Pologne)
Parc zoologique de Varsovie
Géolocalisation sur la carte : Varsovie
(Voir situation sur carte : Varsovie)
Parc zoologique de Varsovie

Le jardin zoologique de Varsovie (polonais : Ogród Zoologiczny w Warszawie) est le zoo de la ville de Varsovie en Pologne. Il héberge près de 4000 animaux issus de 530 espèces différentes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le directeur du zoo, Jan Żabiński, et son épouse ont caché des Juifs rescapés du Ghetto de Varsovie dans leur villa, reliée au zoo par un souterrain, et sur le terrain du zoo, sauvant ainsi quelque 300 personnes[1]. Cet épisode a inspiré un roman historique de Diane Ackerman[2] ainsi qu'un long métrage de Niki Caro sorti en 2017 intitulé La Femme du gardien de zoo (The Zookeeper's Wife)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jessica Chastain incarne la femme du gardien de zoo qui sauva des juifs », Culture, sur Le Figaro.fr, AFP Agence, (consulté le 9 mai 2017).
  2. Diane Ackerman (trad. de l'anglais), La femme du gardien de zoo, Paris, Archipel, , 300 p. (ISBN 978-2-8098-1799-7 et 2-8098-1799-5).
  3. (en) « The Zookeeper's Wife », sur Allocine, (consulté le 9 mai 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :