Parc national du Tsingy de Namoroka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Parc national du Tsingy de Namoroka
Image dans Infobox.
Tsingy de Namoroka
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
222,27 km2
Administration
Catégorie UICN
VI (zone de gestion de ressources protégées)
WDPA
Création
2002 (1927)
Administration
Site web
Géolocalisation sur la carte : Madagascar
(Voir situation sur carte : Madagascar)
Point carte.svg

Le parc national du Tsingy de Namoroka est un parc national malgache situé dans la partie nord-ouest de l'île, dans le district de Soalala de la province de Mahajanga.

Histoire[modifier | modifier le code]

En malgache tsingy signifie « aiguille »[1], les roches coupantes formées par la dissolution du calcaire karstique de type calcarénite. Le plateau s'est formé il y a 160 millions d'années dans le Gondwana par accumulation sédimentaire, avant sa surélévation et son érosion progressive[2],[3].

Le parc a été créé en 1927[4], puis il est devenu une réserve intégrale en 1966[5] et a été enfin classé parc national en 2002[5].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé dans la partie nord-ouest de Madagascar, à environ 50 km au sud de Soalala, le parc national du Tsingy est localisé dans le massif de Namoroka. Il a un climat sec s'étalant sur sept mois et un climat humide sur cinq mois seulement. La pluviométrie est d'environ 115 cm/an, et la température moyenne autour de 25 °C.

Le parc est connu par ses murs de tsingy, caves, canyons, ainsi que ses bassins naturels.

Faune[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des parcs de Madagascar, le parc national de Namoroka est connu pour la diversité et l'abondance de sa nature sauvage. Sur les 81 espèces d'oiseaux présentes, 31 sont endémiques à Madagascar et 23 autres espèces endémiques à Madagascar et aux îles voisines[6].

Le parc national de Namoroka est également le foyer de trente espèces de reptiles, cinq types de grenouilles, seize mammifères dont huit lémuriens[7]. Spécifiquement, Namoroka est le foyer des espèces suivantes de lémuriens[7]:

Influence[modifier | modifier le code]

Namoroka a été choisi comme nom de code de la version 3.6 du navigateur web Mozilla Firefox[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Dictionnaire malgache et encyclopédie de Madagascar : /bins/homePage », sur www.mondemalgache.org (consulté le )
  2. Jean-Marc Valère, Le site karstique du massif du Namoroka (Madagascar), Société Amicale des Géologues Amateurs, consulté le 29 août 2020.
  3. Le Labyrinthe secret de Namoroka, documentaire d'Isabelle Coulon et Jean-Michel Corillion, Arte France, 2017.
  4. « Tsingy de Namoroka | Protected Planet », sur www.protectedplanet.net (consulté le )
  5. a et b « Parc National Tsingy de Namoroka | Madagascar National Parks », sur www.parcs-madagascar.com (consulté le )
  6. Tsingy de Namoroka. Parcs Nationaux de Madagascar. Retrouvé le 2009-03-30.
  7. a et b Namoroka. Wild Madagascar. Retrouvé le 2009-03-30.
  8. "Firefox 3.6 Namoroka". Mozilla. April 3rd, 2009. Retrouvé le 2009-04-04.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :