Parc national de la Caldeira de Taburiente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Parc national de la Caldeira de Taburiente
La palma volcano-close.jpg
Image satellite de la Caldeira de Taburiente
Géographie
Pays
Communauté autonome
Coordonnées
Superficie
46,9 km2
Partie de
Network of National Parks of Spain (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Administration
Nom local
(es) Parque Nacional de la Caldera de TaburienteVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Catégorie UICN
WDPA
Création
Patrimonialité
Visiteurs par an
389 024 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Le parc national de la Caldeira de Taburiente (Parque Nacional de la Caldera de Taburiente), est une zone protégée d'Espagne, située sur l'île de La Palma dans la Communauté autonome des îles Canaries. Il a été déclaré Parc National en 1954 et Réserve mondiale de la Biosphère en 2002[1]. Il couvre actuellement une superficie de 46,9 km² qui, jointe à la zone périphérique de protection, s'étend sur 59,56 km².

Présentation[modifier | modifier le code]

Pinus canariensis Caldera de Taburiente

Le mot caldera signifie chaudron en espagnol. Taburiente n’est pas un mot espagnol mais dérive de la langue guanche et signifie « plaine, niveau »[2] .

Comme le reste de l'archipel la zone est d'origine volcanique, mais se distingue par la grande quantité de cours d'eau qu'elle possède, tant souterrains que superficiels.

Le parc est situé au centre de l'île et coïncide avec la formation géologique de la Caldeira de Taburiente, qui atteint 7 km dans sa plus grande largeur. La dépression qui forme la Caldeira se situe entre 600 et 900 mètres au-dessus du niveau de la mer, tandis que la crête formant le cercle rocheux qui l'entoure atteint 2424 mètres à son point culminant, appelé Roque de los Muchachos ; c'est là que se trouve l'Observatoire du Roque de los Muchachos.

Flore[modifier | modifier le code]

La flore principale du parc national comprend une grande forêt de pins des Canaries, avec une population de genévriers des îles Canaries en voie de disparition également présente. Le parc a été reconnu comme une zone importante pour la conservation des oiseaux par BirdLife International parce qu’il abrite des populations de pigeons des lauriers, de craves à bec rouge et de canaris insulaires[3].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Biosphere Reserve Information LA PALMA », sur Unesco (consulté le )
  2. Carmen Díaz Alayón (1987): Materiales toponímicos de La Palma, Excmo. Cabildo Insular de La Palma, págs. 142-145
  3. « La Caldera de Taburiente National Park », sur BirdLife Data Zone, BirdLife International, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]