Parc national De Groote Peel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc national De Groote Peel
(nl) Nationaal Park de Groote Peel
Netherlands Grote Peel lake.jpg

Un lac dans le parc national De Grote Peel.

Type
Espace naturel (en), parc national néerlandais (d), site Natura 2000 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Catégorie UICN
Identifiant
Adresse
Coordonnées
Superficie
15 km2
Création
1993
Classement
Site web

Géolocalisation sur la carte : Limbourg

(Voir situation sur carte : Limbourg)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Brabant-Septentrional

(Voir situation sur carte : Brabant-Septentrional)
Point carte.svg

Le parc national De Groote Peel (en néerlandais Nationaal Park De Groote Peel) est une ancienne tourbière, reconnue en tant que zone humide, remarquable par sa tranquillité et par la qualité exceptionnelle de sa nature. Le statut de parc national des Pays-Bas lui est accordé en 1993, sur une surface de 1 500 hectares (15 km²), localisée à cheval entre les provinces du Brabant-Septentrional et du Limbourg.

Géographie et habitat[modifier | modifier le code]

La variété de ses paysages, son calme et ses grandes étendues d'eau attirent de nombreux oiseaux aquatiques ainsi que des renards, des chevreuils, des crapauds, des lézards et quantité d'insectes.

C'est l'une des régions d'Europe occidentale qui abrite le plus d'oiseaux. Des grèbes à cou noir y résident. À l'automne, les oiseaux migrateurs en font un lieu d'étape vers le Sud, et au printemps, 95 espèces environ viennent y couver comme le gorge bleue, la mouette rieuse, le traquet pâtre. Parfois des grues cendrées migrent en octobre ou novembre.

Les cicatrices laissées par la formation de la tourbe confèrent une dimension historique intéressante à la région. Elles ont également contribué à la diversité de ce paysage composé d'eau, de marais, de tourbières de landes et de petites zones forestières.

Parmi les plantes particulières poussant ici, on compte la droséra à feuilles rondes qui capture les insectes par les tentacules collantes se trouvant sur ses feuilles, la Rhynchospora alba, la bruyère, la callune et la Canneberge.

Le parc est également un site Ramsar depuis 1980 pour l'importance de ses zones humides[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Groote Peel », sur Service d’information sur les Sites Ramsar (consulté le 26 février 2015)