Parc national Alberto de Agostini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’écologie scientifique image illustrant le Chili
Cet article est une ébauche concernant l’écologie scientifique et le Chili.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agostini.
Parc national Alberto de Agostini
Image illustrative de l'article Parc national Alberto de Agostini
Glacier Romanche sur le canal Beagle
Catégorie UICN II (parc national)
Identifiant 10700
Pays Drapeau du Chili Chili
Ville proche Punta Arenas
Coordonnées 54° 46′ 01″ Sud 70° 05′ 13″ Ouest / -54.76684678, -70.08703374
Superficie 14 600 km2
Création
Administration CONAF
Site web Site officiel

Géolocalisation sur la carte : Chili

(Voir situation sur carte : Chili)
Parc national Alberto de Agostini

Géolocalisation sur la carte : Terre de Feu

(Voir situation sur carte : Terre de Feu)
Parc national Alberto de Agostini

Le parc national Alberto de Agostini est un parc national situé sur la partie australe chilienne de la Terre de Feu. Il a été créé le par le Décret suprême no 80 du Ministère de l'Agriculture du Chili[1], sur un territoire occupé auparavant par la réserve forestière Holanda et le parc national Hernando de Magallanes[2]. Administrativement, le parc national est situé dans la région de Magallanes et de l'Antarctique chilien, il a la particularité de s'étendre sur trois provinces : la province de Magallanes (commune de Punta Arenas), la province de Tierra del Fuego (commune de Timaukel) et la province de l'Antarctique chilien (commune de Navarino)[1]. Le parc inclut de nombreuses îles comme Gordon, Londonderry, une partie de l'île Hoste, la cordillère Darwin et ses glaciers, ainsi que de nombreux fjords.

Le parc est nommé ainsi en l'honneur du père salésien Alberto De Agostini, missionnaire, alpiniste, explorateur, photographe, ethnologue en Terre de Feu. Le biome du parc est subpolaire océanique.

Le parc national Alberto de Agostini fait partie avec le parc national Cabo de Hornos de la réserve de biosphère Cabo de Hornos (cap Horn), créée en 2005[3].

Relief[modifier | modifier le code]

La cordillère Darwin, longue de 35 km, est la colonne vertébrale du parc national. Le mont Darwin (2 488 m) est le sommet le plus élevé du parc (le point culminant de la cordillère étant le mont Shipton, 2 469 m). Le mont Sarmiento (2 404 m) — gravi pour la première fois par Carlo Mauri et Clemente Maffei le — attire également les touristes. La beauté de cette montagne a été vantée par Jules Verne dans son roman d'aventures Vingt mille lieues sous les mers.

De nombreux glaciers sont également situés à l'intérieur du parc national : le glacier Alemania et le glacier Italia (qui trouvent leur origine sur le Pico Francés, le glacier Pía, le glacier Garibaldi, le glacier Romanche, le glacier Francia, le glacier Holanda, le glacier Günter Plushow, le glacier Águila, le glacier España, le glacier Brookes et le glacier Marinelli qui est le plus vaste.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Faune[modifier | modifier le code]

Parmi les mammifères présents dans le parc national, il est possible d'observer le renard de Magellan ou culpeo (Lycalopex culpaeus), le renard gris d'Argentine ou renard de Patagonie (Lycalopex griseus), la loutre marine (Lontra felina) connue localement sous le nom de chungungo, l'otarie à crinière, l'éléphant de mer du sud, le léopard de mer (Hydrurga leptonyx), le dauphin du Chili (Cephalorhynchus eutropia, également connu sous le nom de dauphin noir ou tonina), le marsouin de Burmeister (Phocoena spinipinnis), le dauphin de Peale (Lagenorhynchus australis), la baleine à bosse (megaptera novaeangliae) et le guanaco (Lama guanicoe).

Les espèces d'oiseaux présentes comprennent l'albatros royal (Diomedea epomophora)[4], le pic de Magellan (Campephilus magellanicus), l'élénie à cimier blanc (Elaenia albiceps)[5], le cormoran, le merle austral (Turdus falcklandii) ou merle de Magellan, entre autres.

Flore[modifier | modifier le code]

Le parc national Alberto de Agostini est situé à l'intérieur de l'écorégion terrestre Forêts magellaniques subpolaires. Cet écosystème côtier vierge abrite diverses espèces d'arbres telles que le lenga (Nothofagus pumilio), le coihue (Nothofagus betuloides) et le canelo (Drimys winteri).

Certaines espèces de plantes comestibles tels que la Rubus geoides sont également présentes. Par ailleurs, comme cela est courant dans régions australes, les sols sont recouverts de mousses, de lichen et de champignons.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :