Parc mémoriel de Bubanj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Parc mémoriel de Bubanj
Мемориjални парк Бубањ
Memorijalni park Bubanj
Bubanj-Pesnice 2.jpg
Les Trois poings, sculpture dans le parc mémoriel de Bubanj
Présentation
Type
Destination actuelle
Construction
Statut patrimonial
Localisation
Pays
District
Municipalité
Commune
Bubanj, près de Niš
Coordonnées
Localisation sur la carte de Serbie
voir sur la carte de Serbie
Red pog.svg

Le parc mémoriel de Bubanj (en serbe cyrillique : Мемориjални парк Бубањ ou Спомен парк Бубањ ; en serbe latin : Memorijalni park Bubanj ou Spomen park Bubanj) est un ensemble mémoriel de la Seconde Guerre mondiale situé sur territoire du village de Bubanj, dans la municipalité de Palilula et dans la Ville de Niš, en Serbie. Il a été construit pour honorer la mémoire de plus de 10 000[1],[2],[3],[4],[5] citoyens de la Ville de Niš[2],[5] et autres citoyens de Serbie et de Yougoslavie[3],[4] qui y ont été exécutés par les nazis ; selon d'autres sources, plus de 12 000 personnes y auraient trouvé la mort[6]. En raison de sa valeur historique et humaine, l'actuel parc est inscrit sur la liste des sites mémoriels d'importance exceptionnelle de la République de Serbie[7].

Mémorial[modifier | modifier le code]

La pièce maîtresse du site de Bubanj est constituée d'une sculpture monumentale en marbre, mesurant 23 m de long sur 2,5 m de haut, comportant cinq compositions en haut-relief représentant successivement la « machine à tuer », c'est-à-dire les pelotons d'exécution, la révolte des civils, la reddition nazis et la victoire finale sur les oppresseurs.

Bubanj, détail d'un haut-relief en marbre

Un autre monument important du parc est constitué de trois obélisques de béton qui représentent de manière symbolique des mains avec le poing fermé[7]. Chacun de ces poings est de taille différente, celui d'un homme, celui d'une femme et celui d'un enfant, rappelant que des familles entières furent tuées à Bubanj et opposant symboliquement à l'ennemi un geste de défi[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

De nombreux pelotons d'exécutions ont été établis dans la forêt de Bubanj ; des Serbes, des Roms et des Juifs y furent acheminés par camions pour y être exécutés. Ces exterminations de masse eurent lieu de février 1942 à septembre 1944 et 10 000 personnes y trouvèrent la mort. Avec l'avancée de l'Armée rouge et avant leur retraite, les nazis firent déterrer les morts et firent brûler leurs cadavres de manière à effacer toute trace de leurs crimes[réf. nécessaire].

République fédérative socialiste de Yougoslavie[modifier | modifier le code]

En 1950, le site des exécutions de Bubanj fut d'abord marqué d'une pyramide mémorielle. Un nouveau monument, celui des Trois poings, fut réalisé par le sculpteur croate Ivan Sabolić et dévoilé le [8].

Histoire récente[modifier | modifier le code]

En 2004, une chapelle en verre et métal a été ajoutée au mémorial ; elle a été dessinée par l'architecte Alexander Buđevac. En 2009, l'ensemble du site a été restructuré[9].

La chapelle en verre de Bubanj

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Miloš Bajić, Yugoslavia ; monuments to the Revolution, Subnor Jugoslavije, 1968, p. 29
  2. a et b (en) Laurence Mitchell, Bradt Travel Guide Serbia, Bradt Travel Guides, 2007 - p. 307
  3. a et b Nebojs̆a Tomas̆ević, Karin Radovanović, Treasures of Yugoslavia : an encyclopedic touring guide, Yugoslaviapublic, 1982, p. 382
  4. a et b (en) Rajko Bobot, Kosta Rakić et Una Tomašević, Socialist Republic of Serbia, Jugoslovenska Revija, 1985, p. 102
  5. a et b (en) Laurence Mitchell, Serbia, 3rd, Bradt Travel Guides, 2010, p. 329
  6. (en) Rajko Bobot, Kosta Rakić, Una Tomašević, Socialist Republic of Serbia, Jugoslovenska Revija, 1985, p. 87
  7. a et b (sr) « Spomen park Bubanj », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 13 avril 2011)
  8. a et b (en) « Bubanj Memorial Site », sur http://www.nistourism.org.rs, Site de l'Office du tourisme de la Ville de Niš (consulté le 13 avril 2011)
  9. (sr) « Počelo uređivanje Bubnja », sur http://www.belami.rs, Site de RTV Belle amie (consulté le 13 avril 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • (en) Notice - Site de l'Office du tourisme de Niš