Parc du Marquenterre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Parc du Marquenterre
Marquenterre 25-09-2008 11-47-08.JPG
Oiseaux du parc du Marquenterre.
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
200 ha
Administration
Création
Statut patrimonial
Administration
Syndicat Mixte Baie de Somme – Grand Littoral Picard
Site web

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Somme

(Voir situation sur carte : Somme)
Point carte.svg
Paysage du parc et de la baie de Somme.

Le parc du Marquenterre est un parc ornithologique situé en bordure de la baie de Somme, dans le département de la Somme, en région des Hauts-de-France. Il est d'ailleurs inclus dans la réserve naturelle nationale de la baie de Somme.

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre la Sibérie et l’Afrique du Nord-Ouest, la baie de Somme est une halte de migration pour des milliers d’oiseaux.

Au nord de cet estuaire, à l'initiative d'une personne privée[1], un ancien polder agricole de 200 hectares est reconverti en une mosaïque d’habitats favorisant l’accueil d’une partie de ces oiseaux puis indirectement, des plantes, des insectes, des batraciens… créant un haut lieu de la biodiversité.

En 1973, pour sensibiliser et faire découvrir cette nature, le « parc ornithologique du Marquenterre » (appellation réduite ultérieurement en « parc du Marquenterre »), est créé. Des aménagements légers (sentiers, postes d’observation) sont intégrés au paysage. Des guides « nature » ornithologues transmettent leur passion aux visiteurs.

En 1986, le terrain du parc est vendu au Conservatoire du littoral. La gestion est confiée au SMACOPI (syndicat mixte pour l’aménagement de la Côte picarde), déléguée à l’association « Marquenterre-Nature ».

En 1994, le parc du Marquenterre ainsi que 3 000 ha du nord de la baie de Somme sont classés réserve naturelle nationale, qui prend le nom de « réserve naturelle nationale de la baie de Somme ».

Depuis 2003, le syndicat mixte Baie de Somme - Grand Littoral Picard (l'ex-SMACOPI) gère la réserve naturelle, intégrant le parc.

Aujourd’hui[modifier | modifier le code]

Le parc du Marquenterre est un lieu privilégié pour observer la nature, les espèces animales et végétales de la baie de Somme. De nombreux oiseaux s’y reposent lors de leur parcours migratoire. Le parc est aussi un quartier important de reproduction pour[2] :

et d’hivernage pour de nombreux anatidés :

Chaque saison renouvelle ses ambiances paysagères, ses « hôtes », ses richesses…

Trois sentiers ponctués de treize postes d’observation permettent au visiteur de circuler librement dans le parc à son rythme. Une équipe de six guides naturalistes permanents ayant chacun des domaines de référence propre (arts animaliers, spécialisation en flore, photographie animalière, baguage des oiseaux, etc.) soutenue par treize guides saisonniers animent la vie du site.

La maison du Parc propose de nombreux services pour accueillir les visiteurs : cuisine locale du terroir, boutique spécialisée en produits régionaux et librairie spécialisée « nature », location de bicyclettes, etc.

Une multitude d’activités de découverte est proposée le long de l’année. Le parc participe aussi à divers évènements (Fête de la nature, Festival de l’oiseau, Week-end du tourisme & handicap, etc.).

Tarifs[modifier | modifier le code]

  • Prix de l'entrée adulte : 10,50 €
  • Prix de l'entrée enfant : 7,50 €

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claude Jeanson, La face cachée des dunes, Le domaine du Marquenterre, souvenirs et documents 1923-1993... avec l'étonnante aventure du Parc ornithologique racontée par ses fondateurs, édit. Marcanterra, Sarl domaine du Marquenterre, 48, chemin des garennes, Saint-Quentin-en-Tourmont, décembre 1999, (ASIN B0063RV7J2).
  • Myriam Durand-Jeanson, Les vertus oubliées d'une plante répandue sur le littoral picard : l'argousier (Hippophae rhamnoïdes L.). Étude d'un échantillon du massif dunaire du Marquenterre, Université de Picardie Jules-Verne, Amiens, (thèse de pharmacie), 2002, 97 p.
  • Triplet P. & Sueur F. (2001) Faut-il parler des oiseaux du Parc Ornithologique du Marquenterre ou de la Réserve Naturelle de la Baie de Somme ? Bref historique de la protection du site ornithologique majeur de Picardie. Avifaune picarde, 12 : 1-6.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]