Parc des sports d'Aguiléra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stade Aguilera.
Parc des sports d'Aguiléra
Aguilera Kampf.jpg

Tribune Serge Kampf

Généralités
Adresse
Rue Cino del Duca
64200 Biarritz
Construction et ouverture
Construction
Ouverture
Rénovation
Extension
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Ville de Biarritz
Administration
Ville de Biarritz
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
13 400 places
Tribunes
Tribune Serge Kampf (4 950 places)
Tribune Serge Blanco (4 500 places)
Affluence record
13 400 (Biarritz-Bayonne le 30 août 2006)
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le parc des sports d'Aguiléra est un stade situé à Biarritz au Pays basque, dans les Pyrénées-Atlantiques. C'est le stade habituel du Biarritz olympique Pays basque, club de rugby à XV évoluant en Pro D2. Il peut accueillir 13400 spectateurs dont 9450 places assises[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Officiellement baptisé Stade Léon-Larribau le 14 novembre 1954 du nom d'un joueur international du Biarritz olympique mort durant la Première Guerre mondiale, son nom usuel vient de Don José Aguilera y Chapin, ancien propriétaire du terrain. Le 13 avril 1906, la Ville de Biarritz acquiert le terrain pour 200 000 francs[2].

Le premier match de rugby qui y fut organisé opposait le Biarritz Stade au Stade bordelais en 1903. Après la fusion du Biarritz Stade et du Biarritz Sporting Club le 24 avril 1913, le Biarritz olympique y dispute son premier match contre Lourdes.

Les tribunes sont construites progressivement : la Grande tribune, future tribune Haget puis Serge Kampf, sort de terre en 1922. La tribune Coubertin, future tribune Serge Blanco, est construire en 1963.

En 2007, le club lance le projet de "Super Aguiléra"[3], qui comprend de nouvelles tribunes derrière les en-buts pour porter le nombre de places assises à 19 000, un grand parking souterrain ainsi qu'un hôtel, un complexe aquatique et des commerces. En 2009, le dépôt de bilan du groupe immobilier Loft, principal acteur du chantier, stoppe le projet[4].

Aguiléra est élue deuxième plus belle pelouse du rugby français (derrière le stade Marcel-Michelin) en 2017[5].

Rencontres internationales[modifier | modifier le code]

Le stade Aguiléra a accueilli plusieurs rencontres internationales : l'Equipe de France contre son équipe Réserve en 1922, les Fidji contre une sélection du Sud Ouest en 1964, les Barbarians contre l'Afrique du Sud en 1997 et contre l'Argentine en 2007[6].

S'y sont également déroulés les jubilés d’anciens joueurs du Biarritz olympique : Serge Blanco en 1992, Pascal Ondarts en 1993 et Serge Betsen en 2012.

Autres équipements[modifier | modifier le code]

Le parc des sports est également équipé d'un terrain annexe, le stade Bendern, où joue notamment l'équipe Espoir du Biarritz olympique. Un autre terrain d'entraînement accueille les rencontres du club de football américain des Atlantes de Biarritz.

La section tennis du club possède des cours en extérieur et couverts, où a lieu chaque année l'Open de Biarritz, tournoi professionnel du circuit ITF féminin.

Plusieurs matchs de football ont eu lieu à Aguiléra : Anglet contre Guingamp en 2003 et Biarritz contre Rennes en 2017[7] dans le cadre de la Coupe de France, la Real Sociedad contre Saint-Etienne en amical en 2017[8]. L'Equipe de France y a également effectué un stage de préparation à l'Euro 2016.

Le Parc des Sports a également accueilli plusieurs concerts du BIG Festival.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Fauthoux, Au Biarritz olympique, anecdotes sur le rugby, Biarritz, 1998
  • Jean-Louis Berho et José Urquidi, Biarritz Rugby au Cœur, 100 ans de passions, éd. Universelles, 2002
  • Jean-Louis Berho et José Urquidi, Biarritz olympique Pays Basque, éd. Universelles, 2005
  • Le club édite aussi un magazine, Vie Ovale, avec parfois des n° hors série.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche technique du Parc des Sports Aguiléra – Biarritz Olympique », sur www.touslesstades.fr (consulté le 21 août 2010)
  2. Jean-Louis Berho, José Urquidi, Biarritz, rugby au cœur, Balma, Éditions Universelles, , 224 p. (ISBN 2-905797-05-3), p. 9
  3. Pierre Sabathié, « Blanco rencontre les partenaires », Sud Ouest,‎
  4. « Des soucis pour le projet de Super-Aguiléra », Sud Ouest,‎
  5. « Top 14 : Et la plus belle pelouse est celle de Clermont », L'Equipe,‎ (lire en ligne)
  6. Christian Jaurena, « Jour d'exposition », L'Equipe,‎
  7. Laurent Zègre, « La JAB rêve d'Aguiléra », Sud Ouest,‎
  8. Maïlys Khider, « Real Sociedad vs. Saint-Etienne en soutien aux ikastola », Sud Ouest,‎