Parc des Gayeulles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parc des Gayeulles
Image illustrative de l'article Parc des Gayeulles
Vue du parc des Gayeulles
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Commune Rennes
Quartier Gayeulles
Superficie 1 km2
Caractéristiques
Création XXe siècle
Localisation
Coordonnées 48° 08′ 05″ N 1° 38′ 48″ O / 48.13472222, -1.6466666748° 08′ 05″ Nord 1° 38′ 48″ Ouest / 48.13472222, -1.64666667  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Parc des Gayeulles

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Parc des Gayeulles

Géolocalisation sur la carte : Rennes

(Voir situation sur carte : Rennes)
Parc des Gayeulles

Le parc des Gayeulles ou parc des bois est le plus grand parc de Rennes. Base de loisirs située au nord-est de l'agglomération, c'est un parc principalement forestier d'environ cent hectares, qui comprend également cinq plans d'eau.

Histoire[modifier | modifier le code]

La municipalité menée par Henri Fréville le fait construire en 1967 sous le nom de parc des Bois, mais il n'a été ouvert au public qu'en 1978, afin de laisser le temps aux jeunes arbres de pousser[1].

Un ensemble de terrains proches est acheté par la ville sous la municipalité d'Edmond Hervé, dont un ancien hippodrome[2] (détruit pour raisons de sécurité) et une ferme nommée les Basses-Gayeules. Ces terrains sont ensuite convertis en une base de loisir, les Gayeulles, qui finira par donner son nom au parc entier[1]. La ferme des Basses-Gayeulles date de la fin du XVe siècle et comporte un pigeonnier, une étable à chevaux et une étable à vaches, un puits et un fournil. Elle faisait partie des propriétés de l'évêque[3].

Sur ses cent hectares, se trouvent un camping, une ferme pour enfants, ouverte l'année suivante, ainsi qu'une piscine (complexe aquatique complet), une patinoire, un minigolf et de nombreux terrains de sport : terrains de football, de tennis, de squash, circuits pour footing...

Avec l'aménagement du secteur intra-rocade nord-est, le quartier Via Silva, un corridor forestier sera aménagé pour créer une continuité entre le Bois des Gayeulles et la Forêt de Rennes[4].

Équipements[modifier | modifier le code]

Le parc des Gayeulles (100 hectares) est une véritable base de loisirs offrant un parcours santé, un accro-branches, des équipements pour exercices physiques en plein air, un minigolf, des barbecues, des terrains de tennis, de squash, de football et de rugby, des pédalos, une patinoire, une piscine et une buvette. Un camping et deux espaces de jardins familiaux font également partie du parc[1].

Le camping est ouvert en 1979 et rénové en 2001 par la ville de Rennes où il acquiert trois étoiles. La société d'économie mixte Citédia qui gère les 178 emplacements estivaux du camping depuis 1991 emploie deux personnes toute l'année et trois autres en été. Les occupants du camping sont principalement des touristes français ou étranger, bien qu'une dizaine d'emplacement soient occupés à l'année. Le camping ne dispose d'aucun équipement hormis une épicerie, mais profite de son emplacement favorable à côté de la patinoire du Blizz et de la piscine des Gayeulles[5].

Biodiversité[modifier | modifier le code]

Outre la ferme qui montre ânes, vaches, chevaux, le parc est riche en biodiversité et une centaine d'espèces ont été recensées comme l'écureuil roux, le chevreuil, le lapin de garenne, la sittelle torchepot ainsi que des animaux migrateurs comme le fuligule[Lequel ?] et le grèbe[Lequel ?]. D'abord planté de conifères, le parc s'est enrichi de nombreuses essences d'arbres tels que les chênes, merisiers, peupliers, les haies bocagères abritent de nombreuses espèces, tout comme les abords des étangs et des zones marécageuses[1].

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (fr) Le Parc des Gayeulles, Dépliant de la ville de Rennes
  2. (fr) Hippodrome des Gayeulles sur l'inventaire du patrimoine breton
  3. (fr) Ancien manoir, dit de la Basse-Gayeulle sur l'inventaire du patrimoine breton
  4. Plan du projet Via Silva sur le site du projet de ligne b du Métro de Rennes, Rennes Métropole, consulté le 22 juillet 2010
  5. (fr) Benjamin Poulain, « Le camping de Rennes, en nuitée ou à l'année », Ouest-France,‎

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]