Parc de Monceau-sur-Sambre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parc de Monceau-sur-Sambre
Image illustrative de l’article Parc de Monceau-sur-Sambre
Plan d'eau du parc, avec en fond, le Château du parc de Monceau-sur-Sambre.
Géographie
Pays Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Subdivision administrative Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Subdivision administrative Monceau-sur-Sambre
Commune Logo de la Ville de Charleroi Charleroi
Cours d'eau L'Ernelle
Caractéristiques
Essences variées, présence d'un arboretum
Gestion
Ouverture au public oui
Accès et transport
Stationnement Parking à l'entrée
Gare Charleroi-Sud
Métro M1-M2 Moulin et Morgnies
Bus 43-83 75 77
Localisation
Coordonnées 50° 27′ 15″ nord, 4° 27′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Charleroi

(Voir situation sur carte : Charleroi)
Parc de Monceau-sur-Sambre

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Parc de Monceau-sur-Sambre

Le Parc de Monceau-sur-Sambre, nom usuel du Parc Nelson Mandela, anciennement Parc communal, est un parc à l'anglaise de la section de Monceau-sur-Sambre à Charleroi (Belgique), situé en bordure de la route nationale 90.

Description[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parc entourant le château sur carte de Ferraris (1770-1778).

Le parc est aménagé comme jardin à l'anglaise autour du Château de Monceau-sur-Sambre, monument classé, remontant au XVIIe siècle.

En 1936, parc et château sont vendus à la commune de Monceau pour la somme de 1 250 000 francs belges[1]. Depuis la fusion des communes de 1977, la ville de Charleroi en est propriétaire.

En juin 2015, dans un souci d'éliminer les doublons toponymiques, le Conseil communal renomme le parc, officiellement jusqu'alors « parc communal » en « parc Nelson Mandela »[2].

Des travaux de réaménagement du parc ont lieu, pour le début de l'été 2017, visant à mettre en avant la zone humide par la construction d'un étang, à réparer certaines infrastructures manquantes ou dégradées et à s'assurer que les principaux sentiers soient accessibles aux personnes à mobilité réduite[3]. L'étang comporte en son centre une île, permettant aux oiseaux de nidifier, inaccessible depuis les berges, mais observable depuis un promontoir[3].

Arboretum[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Si Monceau-sur-Sambre m'était conté », La Nouvelle Gazette-Charleroi,‎
  2. « Le parc communal de Monceau-sur-Sambre baptisé parc « Nelson Mandela » », sur Ville de Charleroi, (consulté le 5 septembre 2016)
  3. a et b Un nouveau look du parc Nelson Mandela à Monceau-sur-Sambre, Télésambre, 18 mai 2017.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Odile De Bruyn, « Le parc du château de Monceau-sur-Sambre… entre nature, culture et industrie », Documents et rapports, Charleroi, Société royale d'archéologie, d'histoire et de paléontologie de Charleroi, t. LXIV,‎ , p. 51-77.
  • Nathalie de Harlez de Deulin, Serge Delsemme, Catherine Guisset-Lemoine et Didier Hoyos, Parcs et jardins historique de Wallonie, vol. 3 : Province de Hainaut, arrondissements de Charleroi, Thuin, Namur, Ministère de la Région wallonne, division du patrimoine, coll. « Inventaires thématiques », 191 p. (ISBN 2-87401-073-1).