Parc de Kowloon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Parc de Kowloon
九龍公園
Image illustrative de l’article Parc de Kowloon
La parc de Kowloon en 2010.
Géographie
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Commune Drapeau de Hong Kong Hong Kong
Quartier Tsim Sha Tsui
Superficie 13,3 hectares
Histoire
Création
Caractéristiques
Type Parc public
Gestion
Propriétaire Département des loisirs et des services culturels
Lien Internet Site officiel
Accès et transport
Métro Tsim Sha Tsui (10 m)
Jordan (180 m)
Austin (275 m)
Star Ferry Pier (600 m)
Localisation
Coordonnées 22° 18′ 05″ nord, 114° 10′ 11″ est
Géolocalisation sur la carte : Hong Kong
(Voir situation sur carte : Hong Kong)
Parc de Kowloon 九龍公園
Géolocalisation sur la carte : Chine
(Voir situation sur carte : Chine)
Parc de Kowloon 九龍公園
Les blocs S61 et S62 des anciennes casernes Whitfield (en) sont aujourd'hui sur le site du centre de découverte du patrimoine de Hong Kong.

Le parc de Kowloon (九龍公園), aussi connu sous le nom anglais de Kowloon Park, est un parc public situé dans le quartier de Tsim Sha Tsui à Kowloon, Hong Kong. Ouvert en 1970, il couvre 13,3 ha de terrain[1].

Son complexe aquatique (en) est le plus fréquenté de Hong Kong, accueillant environ 2000 personnes par jour et plus d'un million par an.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parc est situé sur l'ancien site des casernes Whitfield (en) de l'armée britannique, l'ancienne batterie d'artillerie étant situé dans la partie nord-ouest du parc actuel.

Le Conseil urbain reconverti le site pour accueillir le parc de Kowloon en 1970[2]. Plus de 70 bâtiments sont démolis à cet effet[3]. Le parc est officiellement ouvert le par le gouverneur de Hong Kong de l'époque, David Trench (en)[1]. L'ouverture est célébrée par une danse du lion ainsi que par une danse folklorique des élèves de la session PM de l'école primaire Tai Hang Tung. La musique est jouée par l'orchestre du premier bataillon des Royal Welch Fusiliers[4]. David Trench dévoile une plaque commémorative et déclare le parc de Kowloon ouvert[4]. La première phase comprend 18 acres sur un projet total de 26 acres[3]. Il comprend une horloge florale ainsi qu'un jardin chinois situé dans un paysage anglais, qu'un porte-parole du gouvernement qualifie de « rappel du patrimoine culturel cosmopolite de Hong Kong[3] ».

Cependant, une partie du site est occupée par la construction d'une ligne rapide du métro de Hong Kong, la ligne Kwun Tong (actuelle ligne Tsuen Wan) de 1975 à 1978, et cela est cité comme raison de la lenteur des progrès dans le développement des trois étapes restantes du parc à des fins récréatives[5],[6]. Le conseil urbain impute également une partie de la responsabilité à la construction de Kowloon Park Drive, qui traverse un coin du parc, sur l'insistance du gouvernement[5].

Le gouvernement est critiqué lorsque le conseil exécutif de Hong Kong approuve en 1982 un projet de construction de locaux commerciaux donnant sur Nathan Road et qui doit creuser dans la colline du parc de Kowloon. Le début des travaux commence avec la transformation de la caserne en espace public ouvert en 1970 et déclenche une controverse. Le projet reçoit l'opposition du Conseil urbain, ainsi que de la communauté musulmane, dont la mosquée (en) est fermée pour cela[7]. Les droits d'aménagement de la bande de 5410 mètres carrés sont vendus en à une filiale de New World Development pour 218 millions $[8]. Le développement commercial est appelé « Park Lane Shopper's Boulevard ». En raison du changement de niveau, les toits des magasins se retrouvent au même niveau que le sol du parc de Kowloon, et ainsi les jardins finissent par s'étendre sur les toits des bâtiments.

Une volière est ouverte en 1980[9]. De 1987 à 1989, le parc est achevé pour un coût de 300 millions $, financé par le Jockey Club royal de Hong Kong[1],[10]. Le parc est « doublé » de taille, s'étendant au nord et au sud, et le centre sportif et le complexe de piscines sont construits[9].

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Pavillon de la piscine.

Flore et jardins[modifier | modifier le code]

Il y a une promenade entre les arbres située à côté de la roseraie. Il y a aussi quelques murs colonisés par les arbres près de l'étang de la volière du parc.

Musées[modifier | modifier le code]

Une caserne historique préservée, le bloc S58, est utilisée comme entrepôt du musée d'histoire de Hong Kong. Trois autres anciens bâtiments des casernes sont utilisées comme musées :

Centre de découverte du patrimoine de Hong Kong[modifier | modifier le code]

Les blocs S61 et S62 des anciennes casernes Whitfield, construits vers 1910, sont déclarées « Bâtiments historiques de rang III ». Il s'agit d'une paire de blocs de casernes militaires coloniales identiques à deux étages. Les toits sont en pente avec des tuiles chinoises et une finition goudronnée. Ils abritent l'ancien musée d'histoire de Hong Kong de 1983 à 1998 avant l'achèvement de l'actuel musée d'histoire de Hong Kong à Chatham Road South (en). Un bloc d'extension reliant les deux casernes historiques est construit dans les années 1980 pour offrir plus d'espace au musée. Il abrite maintenant le centre de découverte du patrimoine de Hong Kong[11].

Centre d'exposition et de ressources sur l'éducation sanitaire[modifier | modifier le code]

Le bloc S4 est une caserne militaire coloniale de deux étages identique aux blocs S61 et S62. Il abrite maintenant le centre d'exposition et de ressources sur l'éducation sanitaire (en).

Avenue des célébrités de la BD[modifier | modifier le code]

Situé près de l'entrée Park Lane Shopper's Boulevard du parc, l'avenue des célébrités de la BD de Hong Kong (en) ouvre ses portes en 2012. Elle présente 24 statues de personnalités de la BD locale et 10 empreintes de mains en bronze d'artistes locaux le long d'un chemin de 100 mètres[12].

Le lac aux oiseaux et la volière[modifier | modifier le code]

Outre les oiseaux du lac et de la volière, environ 100 espèces d'oiseaux sauvages différentes peuvent être trouvées dans le parc. Le coin de la conservation, le jardin des couleurs, le jardin chinois, le lac aux oiseaux et le sentier de remise en forme sont des endroits idéaux pour l'observation des oiseaux sauvages[13].

Installations sportives[modifier | modifier le code]

Le parc abrite un centre sportif couvert et un grand centre aquatique.

Le complexe aquatique (en) est le plus utilisé de Hong Kong, étant fréquenté par plus de 2000 personnes par jour[14]. Il comprend quatre piscines intérieures chauffées, dont une piscine principale olympique de 50 mètres, deux piscines d'entraînement de 25 mètres et une piscine de plongée de 20 mètres. À l'extérieur, il y a des piscines de loisirs de formes irrégulières reliées entre elles par des cascades, une pataugeoire circulaire et des zones de bronzage. Le complexe de baignade ouvre le et peut accueillir un maximum de 1530 personnes, et a une fréquentation annuelle de plus d'un million de visiteurs.

Étant l'une des piscines les mieux équipées de Hong Kong, c'est le seul site du côté de Kowloon adapté à l'organisation d'événements de natation majeurs ou internationaux[15]. Des épreuves des Jeux de Hong Kong (en) y sont également organisés régulièrement.

Autres installations[modifier | modifier le code]

L'ancienne batterie d'artillerie des casernes Whitfield, déclarée monument historique de rang I à Hong Kong, est convertie en aire de jeux pour enfants[16] mais est cependant toujours reconnaissable à ce qu'elle était. Les emplacements des canons ont été rénovés. Des canons navals ont été montés dans chaque emplacement après avoir été découverts sur un chantier de construction sur Chatham Road à Tsim Sha Tsui en 1980[17].

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Leisure and Cultural Services Department: Kowloon Park: Historical Background
  2. Brief Information on proposed Grade I Items. Items No. 43 and No. 44
  3. a b et c « New park in Kowloon to open next week », South China Morning Post,‎ , p. 5
  4. a et b « Govt will find space for recreation », South China Morning Post,‎ , p. 6
  5. a et b G.V. Somers, « Delays in Kowloon Park development », South China Morning Post,‎ , p. 12
  6. Kevin Sinclair, « Park still not ready after eight years », South China Morning Post,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Michael Chugani, Kowloon Park land sale plan tipped to spark row, South China Morning Post, 10 janvier 1982
  8. Jim Gilchrist, "'Bargain' $218m for park site", South China Morning Post, 6 février 1983.
  9. a et b « Kowloon Park will be "doubled" », South China Morning Post,‎
  10. « Redevelopment of Kowloon Park, Tsim Sha Tsui », SOCAM Development (consulté le )
  11. UNESCO Asia Pacific Heritage Awards : Whitfield Barracks
  12. "HK Avenue of Comic Stars opens", news.gov.hk, 28 September 2012
  13. "Wild Bird Watching", lcsd.gov.hk
  14. « Park pool ready for 3rd HK Games », news.gov.hk,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. Leisure and Cultural Services Department: Kowloon Park Swimming Pool
  16. Leisure and Cultural Services Department: Kowloon Park: Discovery Playground
  17. The Geographical Information System on Hong Kong Heritage: Former Whitfield Barracks, KLN West II Battery

Liens externes[modifier | modifier le code]