Parc de Hong Kong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Parc de Hong Kong
香港公園
Image illustrative de l’article Parc de Hong Kong
La parc de Hong Kong en 2009.
Géographie
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Commune Drapeau de Hong Kong Hong Kong
Quartier Central
Superficie 8 hectares
Histoire
Création
Caractéristiques
Type Parc public
Gestion
Propriétaire Département des loisirs et des services culturels
Lien Internet Site officiel
Accès et transport
Métro Station Admiralty
Localisation
Coordonnées 22° 16′ 39″ nord, 114° 09′ 42″ est
Géolocalisation sur la carte : Chine
(Voir situation sur carte : Chine)
Parc de Hong Kong 香港公園
Géolocalisation sur la carte : Hong Kong
(Voir situation sur carte : Hong Kong)
Parc de Hong Kong 香港公園

Le parc de Hong Kong (香港公園), aussi connu sous le nom anglais de Hong Kong Park, est un parc public situé dans le quartier de Central près de Cotton Tree Drive (en) à Hong Kong.

Construit pour un coût de 398 HK$ et inauguré en , il couvre une superficie de 8 hectares et est reconnu comme un exemple d'intégration d'un espace naturel dans un milieu urbain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une partie du site était connue sous le nom de Cantonment Hill en 1841 au début de l'établissement colonial. Le parc occupe également la partie supérieure de l'ancien emplacement des casernes Victoria (en), construites de 1867 à 1910 et revenue sous le contrôle du gouvernement en 1979. L'école Glenealy occupait une partie de ce site jusqu'en 1988. Après qu'elle ait quitté la zone, celle-ci est reconvertit pour accueillir le parc actuel officiellement inauguré le par David Wilson, le gouverneur de Hong Kong de l'époque. Il couvre une superficie de 8 hectares et est un exemple exceptionnel de mariage entre conception et infrastructures modernes et espace naturel.

La construction du parc est un projet conjoint du Conseil urbain (dissout en 1999) et du Jockey Club de Hong Kong (nommé à l'époque « Jockey Club royal de Hong Kong »).

Bâtiments historiques[modifier | modifier le code]

  • Flagstaff House, datant de 1846, qui accueille depuis 1984 le musée de la théière.

Quelques bâtiments historiques des anciennes casernes Victoria sont également conservés dans le parc, notamment :

  • Cassels Block (début du XXe siècle), ancienne caserne pour officiers britanniques mariés. Abritant aujourd'hui le centre d'arts visuels de Hong Kong depuis 1992.
  • Rawlinson House (début du XXe siècle), ancienne maison du général adjoint britannique, reconvertie dans les années 1980 en registre des mariages de Cotton Tree Drive et siège du parc.
  • Wavell House (début du XXe siècle), ancien quartier des officiers britanniques mariés, reconvertie en 1991 pour accueillir le centre de maintenance de la volière.

Ces sites sont classés comme bâtiments historiques de rang II[1].

Le parc est facilement accessible à pied depuis Pacific Place (en) et son escalator à proximité.

Installations[modifier | modifier le code]

Le parc de Hong Kong est un espace naturel au milieu du centre d'affaires animé et bondé. Sa principale caractéristique est la voilière Edward Youde (en) qui permet de voir des « expositions d'oiseaux ». Il y a aussi une serre (Forsgate Conservatory) qui organise temporairement des « expositions de plantes » tout comme des « expositions d'orchidées ». Il y a aussi de nombreux jardins modernes, tels que Garden Plaza et Tai Chi Garden. Pour le sport, un centre sportif et un site de squash sont également présents.

Prix[modifier | modifier le code]

  • La conception du parc a remporté le prix d'honneur du design urbain (1998) du chapitre de Hong Kong de l'American Institute of Architects[2],[3].
  • Le parc est reconnu comme l'un des dix meilleurs bâtiments des années 1990 par un journal du bâtiment en [4].

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. List of Graded Historic buildings in Hong Kong(As at 6 Jan 2007)
  2. Hong Kong Park wins US architectural award, Hong Kong Government
  3. Awards, Far East Consultant Engineering
  4. Top Ten Buildings of the 90s, Building Journal
  5. Jason Wordie, Streets : exploring Hong Kong Island, Hong Kong, Hong Kong University Press, (ISBN 9789622095632), p. 231

Liens externes[modifier | modifier le code]