Parc de Bel-Val

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parc de Bel-Val
Localisation
Coordonnées 49° 29′ 22″ nord, 5° 02′ 52″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Départements Ardennes
Géographie
Superficie environ 1 200 ha
Compléments
Statut Forêt privée française
Essences Chêne, hêtre, charme, pin, bouleau

Géolocalisation sur la carte : Champagne-Ardenne

(Voir situation sur carte : Champagne-Ardenne)
Parc de Bel-Val

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Parc de Bel-Val

Le Parc de Bel-Val (Ardennes) appartient à la Fondation de la Maison de la Chasse et de la Nature. Il a été créé en 1972 par François Sommer et son épouse Jacqueline et a servi à la réintroduction du cerf, qui avait disparu de la région depuis de nombreuses années.

Origines et histoire du Parc[modifier | modifier le code]

En 1970 la Fondation fait l'acquisition de 110 hectares d’étangs et de prairies à Bel-Val. Puis en 1971, elle fait aussi acquisition de 950 hectares de forêts. En janvier 1972, la Fondation crée une association loi 1901, pour la gestion du parc. Le parc est ouvert au public le , par le biais d’un parcours émaillé de miradors d’observation. Victime de son succès, le parc et les animaux sauvages souffrent de la présence trop importante des visiteurs, ce qui rend nuisible le fragile équilibre écologique du lieu. Le Parc de Belval va être contraint de fermer alors ses portes au Public en 2001.

Le Public, depuis, est accueilli au sein du Faunoscope, programme de recherche en éco-éthologie. Les scientifiques responsables du programme présentent leurs recherches au cours de séances pédagogiques précédant les sorties sur le terrain à la découverte des animaux dans leur milieu naturel.

L'école de Belval[modifier | modifier le code]

L’Ecole de Belval est un centre de formation destiné aux modes et techniques de la chasse, à la gestion de territoires cynégétiques et sylvicoles, ainsi qu'un lieu d’accueil et de sensibilisation à la richesse de la faune et de la flore. Créée en 1995 et implantée au sein du domaine de Belval, l'Ecole de Belval dispense des formations théoriques et pratiques, destinées aux chasseurs et aux futurs gestionnaires de territoires. Elle organise aussi des accueils spécifiques destinés aux enfants des écoles et hors temps scolaire[1].

François Sommer[modifier | modifier le code]

François Sommer décèdera le à Paris. Il sera inhumé, peu après, dans le cimetière de Belval-Bois-des-Dames. « François Sommer, Compagnon de la Libération, a cherché à développer l’esprit social chez les hommes et s’est consacré à la mise en valeur de la nature vivante et sauvage. »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]