Parc de Beauregard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Parc de Beauregard
Image illustrative de l’article Parc de Beauregard
Géographie
Pays France
Subdivision administrative Bretagne
Commune Rennes
Quartier Beauregard
Superficie 7 hectares
Gestion
Protection -
Accès et transport
Bus C41214
Localisation
Coordonnées 48° 07′ 52″ nord, 1° 42′ 00″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine
(Voir situation sur carte : Ille-et-Vilaine)
Parc de Beauregard
Géolocalisation sur la carte : Rennes
(Voir situation sur carte : Rennes)
Parc de Beauregard

Le parc de Beauregard est un parc de 7 hectares situé au nord-ouest de Rennes, le long du mail Emmanuel Le Ray.

Le parc a été dessiné par l’agence Hyl. On y trouve notamment le fonds régional d'art contemporain Bretagne (FRAC Bretagne) et l’alignement du XXIe siècle d’Aurélie Nemours et des dispositifs solaires par David Boeno.

La fête du quartier Beauregard s’y déroule depuis 2003[1]. Elle est organisée par l'association Vivre à Beauregard.

Situation[modifier | modifier le code]

Le parc est situé au nord-ouest de la ville, dans le quartier Beauregard. Il forme un rectangle long de plus de 600 m et 100 m de large, délimité à l'ouest par l'avenue André Malraux et à l'est par l'avenue André Mussat. La promenade Louis Chouinard et le mail Emmanuel Le Ray borde respectivement les côtés Nord et Sud du parc.

Il est entièrement ouvert et possède de multiples entrées de chaque côté, par les différentes rues résidentielles qui bordent le parc.

Enclavé dans un quartier très résidentiel, le parc est desservi par les lignes de bus C4, 12 et 14, via de multiples arrêts : Parc de Beauregard, Malraux, Cucillé, Dulac. Une station de vélo en libre service est également disponible au sud du parc, à Cucillé.

Historique[modifier | modifier le code]

Le parc de Beauregard s'ouvre en 2002, ce qui en fait le premier parc de Rennes créé au XXIe siècle. Il faisait partie intégrante du quartier Beauregard dans l'aménagement lancé en 1993[2].

Aménagements[modifier | modifier le code]

Le parc est conçu par David Boeno comme une succession de terrasses, qui s'étend sur 6 hectares[3],[4].

Le thème du solaire est très présent : un cadran solaire est disposé sur la Maison du parc ainsi que d'un dispositif au sol dans sa partie centrale, qui permet de lire l'heure. L'alignement du XXIe siècle présent plus à l'est contribue également à ce thème, avec un alignement rappelant les alignements mégalithique[3],[4],[5].

Des appareils de fitness sont en libre service au centre du parc.

Partie Ouest[modifier | modifier le code]

Tout en haut du parc, la Maison du parc accueille la société d'Astronomie de Rennes[4].

Partie Est[modifier | modifier le code]

En contrebas du parc, deux équipements d'art contemporain sont installés :

À l'extrémité sud-est réside également Le Cadran, la maison de quartier de Beauregard.

Galerie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ouest-France no  19481 du mardi 30 septembre 2008 Dans la parc de Beauregard, la fête de quartier s’est fait un nom.
  2. Noémie Furling, « Rennes. Six histoires méconnues sur les parcs de la ville », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  3. a et b « Parc de Beauregard », sur Destination Rennes (consulté le ).
  4. a b et c Mélanie Cottrez, « Dix espaces verts pour se ressourcer en ville », sur Ouest-France, .
  5. Compte-rendu de ma visite du 15 avril, Parc de Beauregard, Rennes. sur le site de David Boeno
  6. « FRAC Bretagne d'Odile Decq : ceci n'est pas un monolithe », sur Le courrier de l'architecte, .