Parc Jamshidieh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parc Jamshidieh
(fa) بوستان جمشیدیه)
Image illustrative de l’article Parc Jamshidieh
Géographie
Pays Drapeau de l'Iran Iran
Commune Téhéran
Quartier Niavaran
Superficie 69 ha
Histoire
Création 1977
Caractéristiques
Type jardin public
Coordonnées 35° 49′ 34″ nord, 51° 27′ 55″ est

Le parc Jamshidieh ou le jardin de pierre de Jamshidieh (en persan بوستان جمشیدیه) , est un parc public de la ville de Téhéran, capitale de l'Iran.

Situation[modifier | modifier le code]

Le parc occupe une superficie d'environ 69 hectares dans le district de Niavaran, à la limite nord de la ville, au pied de la montagne Kolakchal. De forme triangulaire, il se situe le long d'une vallée orientée nord-sud et présente un dénivelé significatif de 1 820 m à 1 890 m en 500 m avec une pente de 14 %. Son entrée principale se situe le long de la rue Omidvar, au niveau d'un arrêt de bus et de taxis.

Historique[modifier | modifier le code]

Créé comme le jardin privé de Jamshid Davallu Qajar, un prince Qajar et ingénieur, il est dédié à Farah Pahlavi, impératrice d'Iran. Ouvert au public en 1977, il est agrandi de 16 hectares par l'addition du jardin Ferdowsi en 1995.

Usages[modifier | modifier le code]

Il est l'un des plus pittoresques et des plus beaux espaces verts de Téhéran. Il abrite une maison de la culture qui représente la diversité ethnique et l'héritage tribal de l'Iran, ainsi que de nombreux restaurants, maisons de thé traditionnelles, des aires de pique-niques et des chemins de randonnée qui s'étendent de la partie la plus basse du parc tout au long du chemin jusqu'au sommet de la montagne. Il comprend aussi un amphithéâtre à ciel ouvert.

Galerie[modifier | modifier le code]